Critiques Séries : Les Nouvelles Aventures de Sabrina / Chilling Adventures of Sabrina. Saison 1. Episode 1.

Critiques Séries : Les Nouvelles Aventures de Sabrina / Chilling Adventures of Sabrina. Saison 1. Episode 1.

Les Nouvelles Aventures de Sabrina / Chilling Adventures of Sabrina // Saison 1. Episode 1. October Country.


Alors qu’une saison 2 est déjà en cours de tournage, Netflix dévoilait vendredi dernier la première saison des nouvelles aventures de Sabrina (l’apprenti sorcière), toujours inspirée des comics Archie (dont Riverdale fait également partie). Créée par Roberto Aguirre-Sacasa (Riverdale, Supergirl), Chilling Adventures of Sabrina nous donne une vision de cet univers qui a déjà rythmé l’adolescence de bien des gens par le passé. Dans ce premier épisode, nous sommes introduit à Greendale, avec ses sorciers et ses sorcières. Nous sommes dans le présent mais la série a l’intelligence d’oublier un peu la modernité de notre monde (les téléphones portables, etc.) afin de donner un côté légèrement suranné à l’ensemble qui lui sied bien. Notre Petit Chaperon Rouge est donc Sabrina, une sorcière qui est sur le point d’avoir 16 ans et donc de voir choisir son camp de sorcière. Nous sommes plongés dans un univers gothique, bien différent de l’univers de Sabrina l’apprenti sorcière que l’on a pu connaître par le passé mais c’est tellement bien fait que ce monde colle peut-être un peu plus à l’univers graphique des comics (que je ne connais pas) que la série précédente.

Les nouvelles aventures de Sabrina imagine l’origine des aventures de Sabrina l’apprentie sorcière comme une sombre histoire axée sur le passage à l’âge adulte à travers l’horreur, les sciences occultes et bien sûr la sorcellerie. Sabrina lutte pour concilier sa double nature – mi-sorcière, mi-mortelle – tout en s’opposant aux forces du mal qui la menacent elle, sa famille et le monde des mortels.

Ce premier épisode a énormément de chsoes à raconter et deux univers parallèles à construire. Le premier c’est Greendale et Baxter High, où il se passe déjà pas mal de choses et où l’on retrouve la dynamique de série pour ados que l’on a déjà pu voir par le passé dans Riverdale notamment. Si tout cela apparait comme simpliste au premier abord, s’ajoute à cela un second univers, celui des sorciers et des sorcières qui rend forcément le tout un brin plus original. Notamment dans les relations qu’il y a entre les personnages (notamment Sabrina et le garçon qu’elle aime à qui elle a envie de tout raconter mais ce n’est pas facile). C’est un premier épisode assez dense, et pour un épisode d’une heure, il y a déjà des conflits totalement différents qui sont dépeints et de façon efficace et intelligente. L’une des forces de Chilling Adventures of Sabrina c’est bien évidemment Kiernan Shipka, qui a réussi à nous intéresser aux deux univers des personnages de façon suffisamment intelligente pour que l’on ait aussi envie de poursuivre l’aventure. Si Chilling Adventures of Sabrina mélange les genres avec efficacité, la suite (que j’ai déjà commencé à regarder) est tout aussi intéressante. Je dirais donc que c’est une affaire à suivre…

Note : 7/10. En bref, une entrée en matière réussie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

jules 29/10/2018 20:42

J'ai regardé les 10 épisodes en un week-end. C'est parfois hyper dégueu mais captivant, seul bémol, le personnage de Sabrina n'est pas du tout attachant.... On n'est loin du charisme de buffy ou des sorcières de Charmed.