Critiques Séries : Station 19. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : Station 19. Saison 2. Episode 1.

Station 19 // Saison 2. Episode 1. No Recovery.


Le spin off de Grey’s Anatomy est de retour. Bon, la première saison de Station 19 n’était pas exceptionnelle et ce premier épisode ne l’est pas non plus vraiment. Surtout que finalement, tout le monde que l’on apprécie dans la série s’en est bel et bien sorti suite au final de la saison précédente et je trouve ça légèrement dommage. La mort de Molly à côté était triste, mais encore une fois les bons sentiments ne parviennent jamais à cacher les problèmes que la série continue d’avoir et qu’elle a connu l’an dernier. Mais même si la mort de Molly est triste, on ne peut pas dire qu’elle était indispensable à la série donc son départ n’est pas ce qu’il y a de plus marquant là dedans. On n’a pas passé suffisamment de temps avec les personnages pour être suffisamment attaché à mon goût. Contrairement à Private Practice ou encore Grey’s Anatomy dont les premières saisons étaient extrêmement courtes, Station 19 a du mal à m’attacher aux personnages et à l’univers de la série. J’ai l’impression que tout le monde est plus ou moins dispensable, que l’univers est interchangeable et qu’il n’y a rien de véritablement surprenant là dedans. Tous les flashbacks de cet épisode permettent aussi de se souvenir de chacun des personnages que j’avais déjà oublié. Aucun de ces personnages n’avait réussi à être réellement surprenant et l’héroïne que le scénario avait choisi n’était pas spécialement ce que j’appréciais le plus.

Station 19 a toujours du mal à nous donner envie de suivre les aventures de ses personnages même si au fond cet épisode est plutôt sympathique et qu’il respecte à la lettre tout ce que l’on peut attendre de la part de cette série. Nous avons alors le début de l’amitié entre Andy et Maya, qui n’est pas forcément un grand moment non plus mais qui fonctionne plutôt bien malgré tout. Disons que Station 19 n’a pas besoin de beaucoup plus, car la série se suit sans trop de déplaisir mais elle est loin d’être indispensable, même dans l’univers de Grey’s Anatomy avec lequel elle ne partage pour le moment plus rien de très important. Andy n’est pas le genre de personnage que j’aime dans cette série, peut-être aussi car le personnage n’est pas forcément très bien incarné non plus. Jack a été au bord de la mort, ce qui joue forcément avec les émotions d’Andy là aussi mais finalement Station 19 n’apporte jamais rien de neuf. Si je m’attendais à ce que ce début de saison soit un poil plus efficace ce n’est vraiment le cas. Je reviendrai de temps en temps vous parler de la suite de la saison, mais je ne suis pas sûr et certain que j’ai une grande envie d’aller plus loin tout de suite. C’est probablement une série qui se digère mieux si on la consomme plusieurs épisodes à la fois.

Note : 5/10. En bref, un retour par la petite porte, sans grande originalité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article