Critiques Séries : Superwog. Saison 1. Pilot (Australie)

Critiques Séries : Superwog. Saison 1. Pilot (Australie)

Superwog // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Les australiens sont parfois complètement fous mais leur humour particulier peut aussi parfois donner quelques bons délires comme Wilfred (qui a connu un remake aux Etats-Unis). Pour ce qui est de Superwog, la série se veut politiquement incorrecte et c’est plutôt drôle par moment. La série est une sorte de suite de petites vidéos que Nathan et Theo Saidden, deux frères, ont posté sur leur chaîne Youtube (qui a plus de 200 millions de vues). Entièrement construite comme une comédie « ethnique », la série sait toujours dans ce premier épisode comment tacler des problèmes de société  sa façon, sans se soucier de ce que pourrait réellement penser l’audimat. Car oui, l’humour est un peu transgressif, ce qui n’est pas plus mal. Diffusée sur ABC TV en Australie, cette comédie change un peu de ce que l’on a pour habitude de voir sur le petit écran car elle se permet tout et n’importe quoi, sans trop se soucier de ce que les gens pourraient penser. La série ne change pas vraiment du ton de leurs vidéos (que j’ai pris soin de regarder avant de me plonger dans Superwog) ce qui est rassurant mais qui peut aussi être problématique si le public n’est pas réceptif. La série veut sortir des sentiers battus et ne veut pas faire comme tout le monde, ce qui permet aux personnages d’être suffisamment originaux.

La série suit les aventures de la famille Superwog, souvent incomprise alors qu’ils tentent de vivre leur vie au coeur d’une banlieue australienne.

On peut également ressentir un peu des Monty Python dans ce que cette série tente d’entreprendre, ce qui n’est pas plus mal. Ils s’inspirent de tout ce qu’ils ont aimé par le passé avec quelques gimmicks ici et là qui ne sont pas sans rappeler certains bons acteurs comiques comme Robin Williams, Eddie Murphy ou même Dave Chapelle. Les influences ont là et ce sont justement celles que les deux frères, héros et créateur de cette série, tentent de faire ressentir au téléspectateur. Si une comédie inspirée d’une chaîne Youtube ne semble pas être une bonne idée sur le papier, je dois avouer que ce premier épisode de Superwog était suffisamment drôle et subversif pour donner envie d’en voir un peu plus. La série prend plaisir à se moquer aussi des banlieues australiennes à sa façon. C’est en somme une comédie qui veut aller à l’encontre des standards habituels qui imposent souvent des règles : celles du politiquement correct. Il n’y a que six petits épisodes pour cette première saison, je vais donc poursuivre l’aventure de ces frères avec plaisir en espérant trouver les épisodes suivants aussi fous que celui-ci.

Note : 6.5/10. En bref, une agréable surprise.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article