Critiques Séries : The Flash. Saison 5. Episode 1.

Critiques Séries : The Flash. Saison 5. Episode 1.

The Flash // Saison 5. Episode 1. Nora.


Ce qui est étrange avec ce premier épisode de la saison 5 de The Flash c’est que l’intrigue en elle-même semble être celle d’un épisode de milieu de saison, pas celle d’un premier épisode. La série décide alors de nous présenter la future fille de notre héros, ce qui est assez ridicule (en tout cas de mon point de vue). Ce premier épisode décide malgré tout de reprendre l’intrigue là où l’on avait pu la laisser avec notre Team Flash qui célèbre une nouvelle histoire de famille, avant que celle-ci ne soit interrompu par une autre réunion de famille. Comme présenté à la fin de la saison 4, Nora est donc la future fille de Barry et Iris qui tente dans le futur de vivre dans les pas de son père. Elle est connue sous le nom XS à son époque. Si la série parvient à faire de XS un personnage inspiré de Barry/The Flash, l’histoire n’est pas suffisamment bonne pour réellement nous surprendre. Je dirais que le problème de cet épisode est qu’il n’a pas l’intérêt d’un season premiere. Je m’attendais à un truc différent, qui lance plus de pistes pour la suite de la saison mais malheureusement, la série reste un peu trop en surface et c’est là où le tout nous échappe. Jessica Parker Kennedy est pourtant parfaite dans le rôle de Nora/XS et je dois avouer que c’est tout ce que je peux attendre de la part de The Flash. Elle incarne avec beaucoup de décontraction et de fun un personnage qui s’inscrit dans la légèreté légendaire de cette série.

Sauf qu’en guise de premier épisode de saison, je m’attendais à mieux. On passe un bon moment mais pour un épisode sensé être aussi important, je dois avoue que je m’attendais à quelque chose d’autre. Je ne serais pas surpris qu’il y ait quelques twists autour de cette histoire dans de futurs épisodes de la saison, mais The Flash ne brille plus. J’ai perdu vraiment l’intérêt que j’avais par le passé pour la série tout cela même si au fond il y a bien pire et que l’ensemble fonctionne assez bien. La série a un peu de mal à lancer des intrigues autour des autres personnages, ce qui est dommage car je suis sûr et certain qu’il y avait du potentiel. Il va donc falloir attendre les futurs épisodes pour que la saison lance réellement ses hostilités. Ralph reste le personnage le plus drôle de cette série et je pense que cela fait du bien, cela permet de détendre l’atmosphère sans transformer le tout en un marshmallow ennuyeux. Il a d’ailleurs droit ici à certains moments les plus drôles de cet épisode. En plus de ça, l’histoire de la vasectomie est une occasion en or de démontrer à quel point tout le monde est débile, sauf les scénaristes quand ils ont un moment de lucidité. Finalement, The Flash délivre donc un premier épisode de saison en douceur, correct, mais sans surprises. Dommage.

Note : 5/10. En bref, rien de bien surprenant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article