MacGyver (Saison 3, épisodes 1 et 2) : retour au bercail

MacGyver (Saison 3, épisodes 1 et 2) : retour au bercail

A l’issue de la saison 2, MacGyver retrouvait son père et surtout la série parvenait à faire évoluer son histoire différemment. Cela fait trois mois que les évènements de la fin de la saison 2 se sont déroulés et MacGyver est maintenant au Nigeria et aide un petit village avec outes ses inventions. Jusqu’au moment où l’on a besoin de lui pour d’autres choses car son père débarque. Ce dernier est un personnage intéressant que la série a bien fait d’ajouter l’an dernier afin de permettre de développer une dynamique différente. Cependant, la formule reste plus ou moins la même et ça on le sait car une telle série ne pourra pas changer de trop au risque de perdre complètement ses téléspectateurs. Le premier épisode est avant tout là pour développer la relation entre MacGyver et son père, tout en cherchant à sauver son pote car c’est le but aussi. Jack est en danger et surtout la cible d’un dictateur sans vergogne. Au fond, c’est une histoire un peu facile qui est uniquement là pour que tout le monde se retrouve et que la mécanique de la série reste identique. Je suis presque déçu que les idées lancées à la fin de la saison précédente n’aient pas vraiment de suite ici. Moi qui avait vu dans le dernier épisode de la saison 2 une occasion en or pour casser les codes pré-établis de la série, c’est finalement l’inverse qui se passe car MacGyver n’ose rien de neuf.

Oui, il y a de l’action et de ce point de vue là, on ne peut pas dire grand chose. La série continue alors d’utiliser la même mécanique plutôt que de se rebooter toute seule de faon intelligente. Il ne suffit pas de passer quelques minutes au Nigeria avec un MacGyver barbu (qui va raser sa barbe très rapidement) pour que l’on ait l’impression que les choses ont changé. Surtout que tout cela est beaucoup trop cliché et que la série se repose encore trop sur la technologie et pas suffisamment sur les capacités de son héros. D’ailleurs, « Improvise » n’utilise que très rarement les idées saugrenues de son héros pour venir à bout d’une affaire alors que dans la série originale c’était justement ce qui faisait de cette série une série identifiable. Le second épisode ne change pas vraiment non plus la donne dans le sens où c’est un retour au bercail. Jack reçoit un appel de détresse d’un ancien camarade des Delta qui a été accusé de terrorisme sur un territoire étranger. Alors Jack et Mac vont devoir faire équipe afin de sauver l’honneur de son ami. « Bravo Lead + Loyalty + Friendship » est clairement tout ce que je n’ai pas envie de voir toute une saison. Ce n’est pas que je n’aime pas la franchise que CBS a voulu créer ici, sauf qu’elle ne brille pas vraiment et que le résultat est donc décevant.

Je serais de retour quand un évènement important arrivera à MacGyver. Mais je n’ai pas l’impression que cela arrive avant la fin de la saison.

Note : 4.5/10. En bref, un retour raté.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article