Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 6.

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 6.

How to Get Away with Murder // Saison 5. Episode 6. We Can Find Him.


Je pense que le plus gros problème de How to Get Away with Murder est le fait que la série est souvent plein d’intrigues et qu’elle n’a pas suffisamment de temps pour découdre avec tout ce qu’elle veut nous conter. Ce problème se ressent énormément dans cet épisode mais il était difficile pour How to Get Away with Murder de faire mieux que l’épisode précédent, riche en émotions et revenant sur ce que la série sait faire de mieux. On a l’impression par moment que cet épisode va conclure une bonne partie des intrigues de la saison tant il nous donne pas mal de choses en même temps. Le meurtre dont la série fait la promo dans ses flashforwards semble être un truc accidentel, qui n’a pas vraiment de conséquences sur la dynamique de la saison car cela semble totalement déconnecté du reste. Quand Frank demande à Annalise ce qu’il doit faire de l’enregistrement qu’il a de la soeur de Bonnie, sur le fait qu’elle garde un secret qui pourrait détruire Bonnie alors la série tourne un peu autour du pot. C’est là que l’histoire prend un tournant parfois un peu étrange mais cela ne veut pas pour autant dire que l’épisode ne fonctionne pas. C’est ce que je trouve de problématique avec cette série et qui laisse entrevoir à nouveau les problèmes narratifs que la série a pu avoir par moment. En trouvant un moyen d’équilibrer toutes les intrigues à la fois, on peut facilement se perdre.

Surtout que les intrigues personnelles de chacun trouvent une sorte de résolution par moment. Comme Oliver qui avoue à sa mère qu’il est atteint du VIH. C’est un joli moment mais qui n’a pas l’implication que How to Get Away with Murder aurait dû lui donner. C’est comme si la série voulait venir à bout de cette partie de son histoire en quelques minutes sans réellement peser les conséquences que cela peut avoir sur la relation entre Oliver et sa mère, ou même avec Connor. Ce n’est pas la seule chose problématique dans cet épisode car Annalise et sa façon de défendre Bonnie n’a pas de conséquences suffisamment intéressantes non plus. Le script de l’épisode n’est pas mauvais mais il balance tellement de choses en pleine figure du téléspectateur que cela peut rapidement devenir problématique. Le face à face entre Viola Davis et Timothy Hutton est un autre grand moment, mais qui scelle uniquement la fin de cet épisode. Avec cinq intrigues dans un seul et même épisode, How to Get Away with Murder a peut-être voulu trop en faire d’un coup d’un seul et n’a donc pas suffisamment de temps pour équilibrer les différentes thématiques de façon intelligente.

Note : 5.5/10. En bref, un problématique d’équilibre peut devenir par moment un souci difficile à effacer.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article