Critiques Séries : Manifest. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : Manifest. Saison 1. Episode 7.

Manifest // Saison 1. Episode 7. S.N.A.F.U.


Dans ce nouvel épisode, Manifest se transforme en série d’espionnage et je dois avouer que c’est assez excitant. Même si tout n’est pas parfait, la série parvient à trouver une sorte d’équilibre assez juste entre le drame que vivent les personnages et la partie espionnage. En se concentrant un peu plus sur la conspiration, Manifest donne alors une place un peu plus importante à Ben cette semaine. Le cold-open donne l’impression d’être dans un film de braquage et je dois avouer que c’est ce genre de choses que j’attendais aussi de la part de la série bien plus tôt. Ben tente de trouver la source des expériences, et je dois avouer que c’est assez fun de voir la série changer un peu de mécanique afin de proposer des intrigues légèrement différentes. Pour autant, les personnages ne sont pas forcément tous parfaits et c’est peut-être là où le truc ne réussi pas pleinement ce qu’il veut faire. De son côté, Cal continue d’être l’un de mes personnages préférés (et pourtant, c’est l’un des gosses de Manifest, et Dieu sait que je hais les gosses dans ce genre de séries : souvenez vous de 24, The Event, etc.). Si l’on ne sait pas encore où est-ce que la série compte nous emmener, le côté série d’espionnage permet d’équilibrer aussi un peu mieux les intrigues et de trouver une balance juste pour les personnages et les plonger dans l’action et le drame de façon intelligente.

Car même si Manifest reste une série avec un mystère à éluder (dont on ne connait que très peu de choses pour le moment, je pense qu’elle s’inspire beaucoup plus des succès récents sur le petit écran, comme This is Us quand il s’agit de parler de drames familiaux. Beaucoup d’éléments vont dans ce sens et sont d’ailleurs assez réussis dans leur ensemble. Comme cette semaine où Ben partage quelques moments intéressants avec les autres personnages. La seule erreur pour Manifest est de ne pas avoir le casting le plus charismatique du monde. Cela ne joue pas forcément en la faveur des scénaristes qui prennent des risques et pour le coup sont rétribués par moment pour l’avoir fait. Mais pas tout le temps. Michaela de son côté passe le plus clair de son temps à chercher un moyen de passer au dessus de sa culpabilité par rapport à la mort d’Evie et relation avec Lourdes. Bon, Manifest ne cherche pas à faire grand chose ici mais elle veut nous démontrer encore une fois que les sentiments et les personnages sont plus importants que le mystère en lui-même. La série prend son temps pour installer ses personnages et c’est appréciable même s’il est difficile de s’attacher à tout le monde à cause d’intrigues et / ou d’acteurs qui manquent de ce petit truc qui donne envie de les suivre chaque semaine avec impatience.

Note : 5.5/10. En bref, en se transformant en série d’espionnage pour la semaine, Manifest continue de démontrer la variété de son offre.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

el yapımı briket makinası 15/11/2018 12:21

Thank you !