Critiques Séries : Papa ou Maman, la série. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Papa ou Maman, la série. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Papa ou Maman, la série // Saison 1. Episodes 1 et 2.


Après deux long métrage sympathiques avec Marina Foïs et Laurent Lafitte, Mathieu Delaporte et Eliane Montane, scénaristes des deux films ont décidé d’en faire une série pour M6. Si l’idée est bonne et qu’il y a quelques franches rigolades, ce n’est pas aussi efficace que le film. Nous sommes alors face à une adaptation très gentillette de cette histoire, sans qu’il n’y ait vraiment de surprises. Disons que ce qui faisait le charme des films était le côté corrosif voire trash de certains moments. Mais Florent Peyre n’est pas Laurent Lafitte et Emilie Caen n’est pas Marina Foïs. Du coup, c’est clairement ici une question de talent qui pèche un peu. Le charisme des deux n’est pas aussi bon mais Emilie Caen ne s’en sort pas trop mal. Ce sont alors les seconds rôles qui parviennent à faire évoluer les choses différemment. M6 décide donc ici de proposer une série satirique, comme elle a souvent aimé en produire. Si Papa ou Maman ne s’interdit pas vraiment de gags, tous ne sont pas franchement drôles et c’est ces situations classiques déjà vu qui pèsent par moment sur la série. Pour autant il y a quelque chose de charmant qui permet de passer un bon moment en ces temps assez sombres. C’est de la comédie feel-good, très française sur les bords mais qui n’échappe pas aux convenances qui ne permettent pas toujours d’apposer une vraie originalité à la chose.   

César et Isabelle Mendès forment un couple volcanique depuis presque vingt ans. Il n'est donc pas étonnant que leur divorce se transforme en catastrophe naturelle, avec dommages collatéraux pour leur entourage, à commencer par leurs trois enfants. Elle veut la garde exclusive des enfants ? Lui aussi ! Le juge des affaires familiales leur impose donc une garde alternée, le temps de faire une médiation et de trouver un accord "à l'amiable"... Et c'est loin d'être gagné car quand il s'agit de piéger l'autre, les Mendès ne sont jamais à cours d'imagination. À l'arrivée, pour un couple qui se sépare, ils sont bien obsédés l'un par l'autre. Iront-ils suffisamment loin pour admettre qu'ils s'aiment encore ?

La plupart des situations sont convenues (et hormis une histoire d’alarme ou de poubelle décroche quelques rires) et manquent donc d’originalité dans cette comédie qui veut parler de divorce. Ce n’est pas un sujet facile à traiter mais un sujet très actuel dans notre société où les familles recomposées sont de plus en plus nombreuses. Le fait est que les personnages partent un peu dans tous les sens et que les intrigues ne sont pas toutes très cohérentes. Du coup, on passe souvent du coq à l’âne entre les enfants (très ennuyeux), la relation entre César et Isabelle ou encore leurs déconvenues professionnelles. Moi qui pensait retrouver complètement ce qui faisait le charme de Papa ou Maman dans les deux films, je n’ai pas été totalement convaincu mais c’est le genre de comédies que j’ai envie de soutenir en France car elle ne fait pas de mal et au contraire, tente de faire passer un bon moment même si étendre sur autant d’épisodes ces intrigues n’est pas forcément la meilleure chose qu’il soit. Finalement, avec ces deux épisodes Papa ou Maman tente mais ne réussie pas tout sans parler du fait qu’adapter des films en série est un peu être en panne de créativité et que tout cela est surtout fait pour attirer un public vers une marque connue.

Note : 5/10. En bref, j’ai envie d’être gentil et d’encourager la série malgré son côté convenu et loin d’être très drôle.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article