Critiques Séries : Cleaning Up. Saison 1. Episode 1 (UK).

Critiques Séries : Cleaning Up. Saison 1. Episode 1 (UK).

Cleaning Up // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Cleaning Up, dernière création de la chaîne britannique ITV, se lance dans un sujet épineux qui permet de mettre en scène la situation sociale dans laquelle vivent les britanniques. Alors que le nombre de gens sous le seuil de pauvreté dépasse là bas celui de la France, la série donne une chance d’exprimer au travers d’une mère de famille endettée à cause de son addiction au jeu, que tout n’est pas forcément perdu. L’histoire est passionnante dès le départ et parvient à tenir en haleine un téléspectateur qui n’a pas pour habitude de voir des histoires de trading. Après tout, le sujet de cette série change des célèbres polars que l’on nous offre bien trop souvent. Créée par Mark Marlow (Alliés, The Brian Jackson Show), la série est fraîche et légère, même si le scénario pourrait être plus musclé dans sa façon de faire avec les personnages. Le mélange de drame social, de comédie et de thriller permet à la série de nous offrir de belles surprises. Cela fait en plus de ça plaisir de retrouver Sheridan Smith dans le rôle de l’héroïne, Sam. La série nous dévoile alors son quotidien, ses ménages pour tenter de subvenir aux besoins de ses enfants sans avoir besoin de l’aide de son ex mari (qui est clairement un ennemi pour elle). Sam ne prend jamais vraiment le temps de respirer, enchaîne la vie de famille avec ses enfants (compliquée d’ailleurs, notamment avec sa grande fille) et le besoin de gagner de l’argent.

Endettée à cause de son addiction au jeu, Sam travaille non-stop en tant qu'agent de nettoyage pour des courtiers. La jeune femme peine à joindre les deux bouts pour subvenir aux besoins de sa famille. Une nuit, cachée dans un bureau, Sam surprend un commerce illégal. Elle accède à des informations hautement confidentielles, dont une qui pourrait lui permettre de régler en partie ses problèmes. Prête à tout pour améliorer sa vie et celle de ses filles, Sam va entrer dans le sombre monde des délits d'initiés. Mais jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour l'âppat du gain ?

Mais l’idée d’utiliser les informations d’un « inside trader » pour gagner de l’argent (illégalement) est là aussi intéressant et permet de rendre le récit plus accrocheur, plus efficace. Cela créé par moment des scènes de tension assez efficaces (notamment celle de l’installation du mouchard). Si tout n’est pas parfait, la partie drame social de Cleaning Up fonctionne bien et donne envie de revenir sans difficultés. De plus, chacun des personnages nous offre quelque chose de sympathique au détour de quelques répliques savoureuses et de moments partagés. L’énergie, la série la tient à la fois de la tension qu’elle créée mais également de la comédie. Car beaucoup de situations de Cleaning Up sont assez cocasses, même si tout est équilibré avec des moments beaucoup moins drôles. La confrontation des genres est quelque chose que j’ai toujours aimé dans ce genre de fictions, surtout que la démarche est ici très réussie. Il est difficile de savoir si la série va pouvoir tenir sur la longueur (en tout cas déjà sur ses six épisodes composant cette première saison) mais la série pose tout de même une question fondamentale : ferait-on pareil si l’on était dans la situation de Sam, tout en sachant que ce qu’elle fait est illégal…

Note : 7/10. En bref, un premier épisode vivant et réussi.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article