Critiques Séries : Manifest. Saison 1. Episode 10.

Critiques Séries : Manifest. Saison 1. Episode 10.

Manifest // Saison 1. Episode 10. Crosswinds.


Après le final de la mi-saison, Manifest revient avec de nouvelles aventures. Cette fois-ci, la conspiration gouvernementale prend un nouvel envol et les changements opérés pour la suite de la saison sont intéressants à voir sur la longueur. Quand une série prend une petite pause hivernale, cela permet d’aider les scénaristes à nous concocter quelque chose pour que l’on ait encore plus envie de voir la suite. Et Manifest décide de se concentrer sur le Major, un conspirateur important, et je dois avouer que cela sert l’épisode intelligemment. Bien que la séparation entre Ben et Grace n’ait pas vraiment réussi à être le drame familial que l’on aurait pu espérer dans la seconde partie de la saison, cela donne tout de même un brin de perspective pour la suite de la saison. Nous avons également le journaliste et animateur de 828Gate, Aaron Glover, un personnage intéressant qui a le mérite d’être creusé par la série. En tout cas, pour le moment. J’aime bien la façon dont évolue cette partie de l’histoire qui donne toujours un peu plus de pertinence au propos et change de ce que l’on avait pour habitude de voir par moment. Mais qui est réellement Major et qu’est-ce que le St Graal que la série veut nous présenter. A la fin de l’épisode, nous avons droit à une sorte de réponse : Cal est clairement quelqu’un de spécial.

Mais cela ne répond pas à tout et ne justifie pas tout ce qui se passe dans la série depuis le début non plus. Tout le concept de ce gouvernement conspirationniste me plaît là aussi et la série veut clairement nous embarquer dans cette direction. Il est également sympathique de voir les passagers se retrouver, notamment des têtes des premiers épisodes, car il n’y a pas que les Stone qui cherchent des réponses tout de même. La série se concentre donc de manière plus globale sur son histoire et décide d’offrir une histoire différente à sa façon (et je dois avouer que c’est plutôt réussi en son genre). Il y a un vrai contraste entre les intrigues de Grace et Danny, ce qui permet aussi de développer des points de vue différent et je dois avouer que j’aime beaucoup ça. L’histoire de Paul Santino nous donne également une troisième possibilité que l’on n’ait probablement pas imaginé : et si quelqu’un qui a perdu un membre de la famille lors de la disparition du Vol 828 ne voulait pas le revoir ? Le mystère d’Helen n’allant pas dans le hangar retrouver son mari est quelque chose d’intéressant mais je ne sais pas du tout ce que la série cherche encore à faire. Quoi qu’il en soit, c’est reparti pour un tour !

Note : 6/10. En bref, nouveaux enjeux et nouvelles dynamiques pour la suite de la saison.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article