Critiques Séries : Manifest. Saison 1. Episode 12.

Critiques Séries : Manifest. Saison 1. Episode 12.

Manifest // Saison 1. Episode 12. Vanishing Point.


Alors qu’il ne reste que quatre épisodes avant la fin de la saison après celui-ci, Manifest continue d’accélérer les choses sans pour autant donner l’impression que l’histoire évolue drastiquement. J’ai peur que le dernier épisode accélère tout et ne laisse donc pas de temps au téléspectateur pour digérer tout ce qu’il risque d’apprendre. Cet épisode se repose sur un bon vieille adage de séries dramatiques : le fait que Ben n’ait plus à cacher à sa femme quelque chose dans le but de la protéger (soi-disant). Car à un moment ou à un autre, la série va devoir tout révéler pour créer des rebondissements artificiels. C’est ce qui se passe encore une fois dans cet épisode même si Manifest est clairement en train de renverser la balance dans le but de créer de nouveaux mystères et de venir à bout d’intrigues qui tirent un peu trop sur la corde à mon goût depuis pas mal de temps maintenant. Le fait que cet épisode nous introduise le Major en chair et en os est une bonne chose car cela doit faire plus de la moitié des épisodes déjà diffusés que l’on attend ce moment. A force, Manifest perd un peu plus de son intérêt dramatique car la série manque de suspense. A trop retenir les informations, elle perd ses téléspectateurs mais cet épisode compte bien renverser la balance et c’est une bonne chose. On a l’impression que cet épisode est un peu l’avant dernier épisode de la saison (comme cela été initialement prévu dans la commande de NBC, qui était de 13 épisodes avant d’être rallongée).

Cal est au centre des attentions dans cet épisode et je trouve que là aussi la série tourne un peu autour du pot. On sent qu’elle se retient et qu’à un moment ou à un autre le téléspectateur, par peur d’être frustré, aura alors plus envie de quitter le navire plutôt que d’apprendre quelque chose qui ne va pas suffisamment le satisfaire. Le dessin de Grace, Ben et Michaela est une occasion supplémentaire de maintenir l’action autour de ces trois personnages mais aussi de donner à Cal une place toujours aussi importante. Si par moment ce n’est pas aussi bon que cela devrait l’être, la série a tout de même des éléments à offrir et parvient à faire un peu grandir une histoire qui semble par moment dépasser l’esprit des scénaristes et qu’ils ont alors un peu de mal à trouver un moyen de se sortir de la situation dans laquelle ils se sont mis. Il y a encore à apprendre ce qui relie tout ce que l’on voit dans cet épisode à la « dark lightning » et ce que le Major sait que l’on ne sait pas encore (car forcément, ce dernier a des révélations à nous faire et le prochain épisode devrait répondre à pas mal de questions si l’on en suit la fin de celui-ci). Finalement, Manifest continue de stagner et évoluer en même temps ce qui donne par moment une impression bizarre, celle que la série n’a pas été construite comme un tout mais qu’elle se construit au fur et à mesure que les épisodes sont écrits.

Note : 4.5/10. En bref, je perds patience…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article