Critiques Séries : The Blacklist. Saison 6. Episode 3.

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 6. Episode 3.

The Blacklist // Saison 6. Episode 3. The Pharmacist.


A la fin de l’épisode précédent, Red était arrêté. Cet épisode joue alors les conséquences directes et permettent aussi à Red de débuter son enquête afin de savoir qui l’a trahi. Dans cet épisode, l’accord d’immunité négocié dans le premier épisode de la série, pourrait le sauver. Sauf qu’il avait une arme sur lui et forcément, cela ne peut pas le sauver de tout non plus. Le témoignage d’Harold est important et ce dernier permet à Red de gagner des points. Cela fait vraiment plaisir de retrouver James Spader dans un registre judiciaire, surtout en incarnant son propre avocat. On n’avait pas eu cela depuis Boston Justice, de quoi me rendre nostalgique. J’aime bien la façon dont Harold met sa réputation en jeu pour sauver la peau de Red car mine de rien, ce dernier a permis de maintenir l’ordre et de découvrir des criminels dont personne n’avait vraiment appris l’existence. Dommage que Liz n’était pas présente lors du témoignage d’Harold car ce dernier fait un vrai plaidoyer intéressant qui permet aussi de donner au personnage un vrai sens. Liz ne veut de toute façon pas voir plus loin que le bout de son propre nez, ce qui n’est pas forcément très bon pour l’histoire. Mais elle a toujours été comme ça, même dans les cinq saisons précédentes.

Mais Red en avocat c’est terriblement jouissif. La façon dont ce dernier se trimbale dans le tribunal est un grand moment, un vrai spectacle théâtral. En parallèle de tout ce cinéma jouissif, nous avons une petite enquête de la semaine autour du « Pharmacist ». Tout cela permet de donner à Ressler et les autres un petit rôle à jouer, même si ce n’est au fond pas le plus important. Je me demande quelle sera aussi la décision des amis de Liz quand ils vont découvrir les décisions qu’elle a prise. Elle a pensé à elle et seulement à elle, ce qui rend forcément le tout bien plus intéressant. Si la série veut parler en parallèle de sociétés pharmaceutiques qui sont prêtes à mettre leur éthique de côté afin de gagner plus d’argent, c’est un truc assez facile. Surtout que le résultat n’est pas forcément celui que j’attendais non plus. L’an dernier, j’avais réussi à bien aimer Liz mais plus le temps passe cette année et plus le destin funeste que je lui rêvais fût un temps pourrait bien être mon dernier désir pour la conclusion de la série. Elle est complètement débile quand elle entreprend des choses en ce moment et j’ai presque envie qu’elle meurt réellement dans la série comme on a pu le croire dans la saison 4.

Note : 6/10. En bref, seul le procès de Red vaut réellement le coup d’oeil ici.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article