Critique Ciné : Le Chant du Loup (2019)

Critique Ciné : Le Chant du Loup (2019)

Le Chant du Loup // De Antonin Baudry. Avec François Civil, Omar Sy, Red Kateb et Matthieu Kassovitz.


Rares sont les films patriotiques en France. Le dernier en date est probablement Sauver ou Périr sur les pompiers de Paris. Mais la Marine nationale française n’est jamais vraiment ce que l’on semble avoir envie de mettre en avant au cinéma et pour le coup, grâce à un contexte claustrophobe et un point de vue intéressant, le film réussi à nous plonger dans un univers passionnant. Le dernier film de sous marin que j’ai pu voir était celui sur l’histoire du Kursk (avec Léa Seydoux…) et ce n’était pas toujours brillant. Mais se dégageait tout de même une vive émotion (notamment car l’histoire est assez forte de par son inspiration de faits réels). Pour Le Chant du Loup, c’est une création originale, un scénario créé de toute pièce où une menace de guerre nucléaire plane et pourrait alors mettre en péril des millions de personnes. Le film joue énormément avec la tension palpable qu’il y a, notamment dans la première partie se déroulant dans le sous marin, qui transforme alors le drame géopolitique en véritable film d’action. Antonin Baudry, ancien diplomate français, met ici tout cela en scène de façon à ce que l’on ressent pleinement la tensions qui règne et le sentiment de peur au fond de chacun de ces marins.

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or.
Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.
Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

C’est François Civil qui règne en maître dans ce film avec son oreille d’or. C’est ce point de vue là que je trouve justement intéressant plutôt que de jouer les gros bras. Le film préfère alors se concentrer sur la précision et parvient à créer avec des bruits sourds une vraie tension qui nous immerge au coeur de l’action menée par un sous marin. S’ajoute à cela un contexte géopolitique tendu qui n’est pas vraiment retranscrit sur Terre (en dehors de quelques passages des infos françaises) mais bel et bien autour de discussions toutes plus vivent et intelligentes les unes que les autres. Le Chant du Loup est une excellente surprise à laquelle je ne m’attendais pas du tout, notamment à cause de ce cinéma français qui est souvent capable du pire quand il s’agit de faire un film d’action poignant. Mais il n’en est rien. L’émotion est quant à elle assez palpable, grâce à ce poids de la mort qui pèse sur chacun des personnages à un moment donné du film et créé forcément une certaine forme d’angoisse chez le spectateur. Si vous êtes claustrophobe je pourrais vous conseiller de vous abstenir mais le film est si bien mené que finalement, vous rateriez quelque chose.

Note : 7.5/10. En bref, une immersion réussie dans un sous marin français au coeur d’un contexte géopolitique alarmant et passionnant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article