Critiques Séries : Doom Patrol. Saison 1. Pilot. (DC Universe)

Critiques Séries : Doom Patrol. Saison 1. Pilot. (DC Universe)

Doom Patrol // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Introduits dans un épisode de la saison 1 de DC’s Titans (disponible sur Netflix chez nous), et présentée sur DC Universe, le nouveau service de VOD américain, Doom Patrol est une façon de prolonger un univers tout en racontant l’histoire d’autres personnages DC Comics. Jusque là tout va bien. Créée par Jeremy Carver (Supernatural, Being Human), Doom Patrol nous plonge dans un univers proche de ce que l’on a pu voir avec DC’s Titans ce qui est globalement une bonne chose. Mais ce premier épisode aurait pu être bien meilleur. Disons que c’est une série que l’on pourra prendre plaisir à suivre si elle fait plus d’efforts que ce qu’elle nous propose pour le moment. La série mélange alors ici un peu de ce que l’on aurait déjà pu voir dans Preacher avec un brin de déconne comme dans Deadpool. Ce n’est pas totalement la même chose, mais disons qu’il y a quelques similitudes malgré tout. La dynamique que Doom Patrol met en place fonctionne donc plutôt bien mais il manque encore quelques ingrédients pour être totalement dans le truc. Le délire a du potentiel, bien plus que d’autres groupes de personnages DC ce qui est rassurant, notamment car la liberté est ici supérieure à ce que l’on a pu voir sur The CW. Il y a une sorte de mélange des genres aussi au travers de toutes les différentes personnalités qui rend le spectacle attrayant.

Robotman, Negative Man, Crazy Jane ou encore Elasti-Girl souffrent de handicaps ou ont été physiquement marqués par des accidents. Rejetés par la société et désormais dotés de super pouvoirs, tous ont trouvé un sens à leur vie en agissant pour le compte du Dr. Niles Caulder, un scientifique fou qui leur est venu en aide à un moment donné de leur vie et qu'ils aident à protéger la planète...

Nous suivons donc ici les aventures de quatre losers adorables, comme dirait Mr. Nobody, qui n’ont qu’une envie : celle de rester dans leur coin mais qui vont devenir allier leurs forces. D’un point de vue du style, Doom Patrol est un mélange d’effets old-school et de CGI un brin étranges qu’il aurait été probablement difficiles de produire quelques années auparavant. Je pense donc que ce spin-off de Titans arrive au bon moment. Les personnages de Robotman et Cyborg sont donc un brin rétro, ce qui permet de dénoter avec le reste et d’apporter un peu de fun à l’ensemble. Mais l’intrigue de ce premier épisode est avant tout là pour mettre en place ce que l’on doit suivre par la suite et c’est parfois un peu difficile de voir où est-ce que cela compte nous emmener. Doom Patrol parvient alors à nous offrir un savoureux mélange, assez efficace dans son ensemble même si globalement le scénario pourrait encore mieux travailler les personnages. La présentation de chacun et de leurs histoires met du temps à mettre en place les enjeux de la saison (qui seront probablement plus facile à voir dans le second épisode). Finalement, j’ai envie de voir ce que la suite nous réservera car globalement Doom Patrol est tout ce que j’aime dans l’univers DC développé sous DC Universe.

Note : 6/10. En bref, un premier aperçu encourageant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article