Critiques Séries : The Passage. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Critiques Séries : The Passage. Saison 1. Episodes 4 et 5.

The Passage // Saison 1. Episodes 4 et 5. Whose Blood is That ? / How You Gonna Outrun the End of the World ?.


Alors que The Passage partait pour devenir la série la plus drôle de la mi-saison, elle est finalement bien plus intéressante que son premier épisode ne le laissait imaginer. Avec ces deux épisodes, la série continue de développer son univers vampirique à sa façon, tout en développant des personnages qui ont tous un petit truc en plus à nous offrir qui est plutôt rassurant. « Whose Blood is That? » est un épisode efficace dans le registre des épisodes de vampires. L’intrigue est menée de façon à ce que l’on ne s’ennuie pas, ce qui est plutôt rassurant dans son ensemble. La série décide alors de jongler entre plusieurs menaces mais tout est suffisamment solide pour tenir les 40 minutes tambour battant. Si par moment certains personnages peuvent réellement devenir irritant, l’intrigue globale de la saison fonctionne et je pense que c’est ce qu’il y a de plus important ici. Comme je le dis par ailleurs depuis pas mal d’épisodes maintenant, la dynamique entre Wolgast et Amy continue d’être le centre d’intérêt de cette série et apporte un peu de légèreté au milieu de ce monde un peu brutal par moment. J’aime bien ces deux personnages et la façon dont The Passage tente de les exploiter au maximum, sans pour autant en faire des tonnes car ce n’est pas nécessaire pour autant.

Mais « Whose Blood is That? » a aussi des défauts, notamment l’intrigue de Lola et Lacey qui à mon humble avis ne fonctionne pas comme on pourrait le souhaiter et qui souffre donc de tout ce que cette série a pu faire de plus médiocre. Dans un effort de développement des intrigues, la série décide donc de nous donner tout un tas de choses en espérant que certains éléments soient plus intéressants que d’autres mais je dois avouer que The Passage souffre aussi d’un trop plein d’intrigues, ce qui ne permet pas de s’imprégner réellement de l’ensemble des choses proposées. Dans le premier épisode, Amy Bellafonte nous a dit que c’est une histoire sur la façon dont le monde s’est achevé. Enfin, le monde tel qu’on le connait. Mais je dois avouer que je ne m’attendais pas au fait que cela arrive aussi rapidement et « How You Gonna Outrun the End of the World? » permet donc de nous plonger directement là dedans. The Passage a un problème, celui d’être une série qui est diffusée chaque semaine en plus d’être une série de genre très particulière. Je pense au fond qu’elle serait mieux sur Netflix où l’on pourrait la consommer sans s’arrêter en cours de saison.

Car The Passage est aussi limitée en termes d’horreur qu’elle met en scène à l’écran, étant donné que nous sommes sur une chaîne de grande écoute. Cela reste à mon sens un problème qui ne trouve pas forcément de solution pour le moment si ce n’est se rabattre sur la pertinence des intrigues et des personnages. Au fil du temps, The Passage est clairement en train de prouver qu’elle a des choses à raconter et le fait de façon bien plus fluide et passionnante que ne semblait le faire le premier épisode de la série. Ce n’est pas une série novatrice (car elle reprend plein de trucs vu ailleurs) mais elle fait les choses bien et c’est ce qu’il y a de plus important à mon goût.

Note : 5.5/10. En bref, The Passage continue de développer son monde de façon assez rapide ce qui rend l’ensemble efficace.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article