Critiques Séries : Whiskey Cavalier. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Whiskey Cavalier. Saison 1. Pilot.

Whiskey Cavalier // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Si je n’étais plus très grand fan de Scott Foley dans Scandal lors de ses dernières apparitions dans la série, je dois avouer qu’il me donne ici envie de me plonger dans les aventures de Will Chase aka Whiskey Cavalier. Bien que ce premier épisode soit imparfait, il nous offre tout un tas d’éléments agréables qui, certes déjà vu, offrent un spectacle charmant qui pourrait être la digne descente de ces séries d’espionnages très pop des années 80/90. Ce premier épisode est donc suffisamment fun pour donner envie de voir la suite, même si j’ai l’impression que ABC ne compte pas lui donner trop de chance compte tenu de l’avenir qu’elle lui réserve sur sa grille des programmes. Créée par David Hemingson (Kitchen Confidentiel, The Deep End), la série nous plonge directement dans le vif du sujet sur fond de musique pop efficace et en plein coeur de … Paris. Quoi de mieux qu’un peu d’exotisme pour une série américaine que de venir tourner les premières images de ce premier épisode dans notre belle capitale. Si la scène est assez quelconque, Paris lui donne un charme immuable qui là aussi participe à apprécier tout de suite le produit et se plonger dans la suite de l’épisode sans trop de risques. Car Scott Foley se donne à fond et heureusement car c’est tout de même sur lui que repose une grande partie de cette série.

Un agent du FBI Will Chase (nom de code : Whiskey Cavalier) doit faire équipe avec l'agent de la CIA Francesca "Frankie" Trowbridge (nom de code : Fiery Tribune) afin de sauver le monde... une mission à la fois !

L’autre personnalité introduite dans ce premier épisode c’est celle avec qui il va devoir faire équipe. Là aussi la série est très balisée sur la relation qui va être compliquée et qui l’on sent va devenir plus intime prochainement. Mais Lauren Cohan (The Walking Dead) fait plaisir à voir sous les traits de Frankie et le charme qui nait rapidement de ce petit duo sympathique participe là aussi à l’ouvrage et donne envie de se plonger un peu plus loin dans cette aventure. C’est clairement sur eux que la série risque de se reposer à certains moments si les intrigues sont un peu plus faibles mais justement, ce n’est pas une mauvaise chose. Whiskey Cavalier a tout de la série solide et du divertissement hivernal qui a tout pour devenir un beau succès. Le mélange est assez savoureux et ressemble finalement à ce que J.J. Abrams n’a jamais réussi à faire avec Undercovers. Et même le déjà vu, qui plane un peu de partout ici, n’est pas problématique. L’intrigue de la semaine n’est pas spécialement brillante mais elle soutient plutôt bien les personnages qui eux font la force réelle de cette série. Affaire à suivre donc au prochain épisode…

Note : 6/10. En bref, efficace malgré son côté balisé. Scott Foley et Laurent Cohan forment déjà un duo que j’ai envie de voir évoluer.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article