SEAL Team - Saison 1 (DVD)

SEAL Team - Saison 1 (DVD)

A l’occasion de la sortie en coffret 6 DVD de la saison 1 de SEAL Team le 6 février 2019, plongeons nous dans l’univers des Marines américains avec David Boreanaz et toute son équipe.

Ca parle de quoi ?
Lorsqu'une mission à haut risque se présente aux quatre coins du monde, le Gouvernement Américain fait appel à l'équipe la plus prestigieuse des Navy SEALs. Au sein de cette équipe, on retrouve l'officier en chef Jason Hayes (David Boreanaz) récemment touché par la mort de l'une de ses partenaires et meilleurs amis. Autour de lui, des hommes et femmes d'exceptions mettent leur vie en danger. Ils vont devoir former Clay Spenser (Max Thieriot), nouveau venu dans l'équipe.

Ca vaut quoi ?
Avec SEAL Team, CBS cherchait probablement à faire revenir JAG (la série mère de NCIS). C’est en tout cas ce que j’ai compris en regardant cette première saison, pas nécessairement mauvaise, mais très procédurale et orientée sur les cas de la semaine. Cela fait tout de même plaisir de retrouver David Boreanaz dans une série avec sa tête de héros parfaite pour incarner un militaire américain. Les séries militaires ont eu le vent en poupe il y a quelques temps aux Etats-Unis. NBC s’était d’ailleurs heurté à un os avec la très mauvaise Brave. Bien que SEAL Team soit très formatée et colle parfaitement à l’univers patriotique de la série militaire américaine, il y a tout de même des atouts qui pourraient charmer des téléspectateurs à la recherche d’une série militaire depuis la fin de The Unit (qui était également diffusée sur CBS). Jouissant d’une mise en scène plutôt correcte et au dessus du lot pour ce genre de séries classiques, et une équipe dotée de personnalités diverses, SEAL Team a de quoi changer un peu l’air des séries policières habituelles.

De plus, nous suivons ici des militaires qui travaillent à l’arrestation de terroristes (certes, un sujet déjà trop éculé ces dernières années aussi) mais en assumant pleinement son côté ultra patriotique qui par moment peut devenir étouffant (surtout si l’on n’est pas américain et que l’on n’est pas patriote pour un sou). La série est clairement là où on l’attend, même dans les relations entre les personnages, que cela soit la vie professionnelle ou personnelle de chacun d’eux. L’aspect personnel pèche un peu car j’aurais apprécié que la série creuse un peu plus les relations mais globalement, cela va aussi de pair avec ce qu’il faut attendre d’une telle série. La série tire a certains moments sur la corde et je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à finir l’intégralité de la saison. Fort heureusement pour ceux qui seraient tentés par l’aventure, Paramount Pictures délivre ici un coffret soigné à la qualité d’image qui ne détériore jamais le plaisir. Tout cela est associé à quelques bonus (ce qui est assez rare dans ce genre de séries) qui, même s’ils ne sont pas exceptionnels et n’apportent finalement rien de très original, sont tout de même présent pour prolonger (le plaisir ?).

Et les bonus ?
Scènes coupées - Rien de neuf sous le soleil. Si j’ai tendance à trouver l’idée de mettre des scènes coupées intéressantes, ces scènes n’apportent rien de nouveau aux épisodes si ce n’est plus de temps pour certains personnages.

Seal Team : Débriefing de la saison une Caporal  canin : Rencontre avec Dita Voyage d'étude - C’est plutôt le genre de bonus que je viens chercher, notamment car la série tente ici d’associer l’histoire de la série à la réalité. Cela permet d’avoir un avis pertinent sur ce que l’on voit à l’écran, même si une fois de plus je dirais que ce bonus ne creuse pas suffisamment l’idée qu’il a derrière la tête.

En extérieur - Le banal petit bonus qui pourrait apporter quelque chose mais qui se contente de suivre un schéma classique. Dommage.

Bêtisier - David Boreanaz est un petit rigolo. Déjà dans les bêtisiers de Bones il était parfait, mais celui de SEAL Team reste dans la même veine. Un pur plaisir coupable, trop court.

Caractéristiques techniques
Coffret 6 DVD
Image : 1.78
Ecran : 16/9
Son: Français et Anglais 5.1 22 épisodes de 42 min

Editeur : Paramount Pictures

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article