Critiques Séries : 9-1-1. Saison 2. Episode 11.

Critiques Séries : 9-1-1. Saison 2. Episode 11.

9-1-1 // Saison 2. Episode 11. New Beginnings.


Le moins que l’on puisse dire c’est que 9-1-1 a su faire son retour. « New Beginnings » permet de reprendre les histoires de chacun des personnages où on avait pu les laisser précédemment, mais également de développer des cas de la semaine comme elle sait très bien le faire. Celui qui a ouvert l’épisode est plutôt fun, bien que particulièrement gore et l’amour de la chirurgie esthétique que Ryan Murphy doit porter depuis Nip/Tuck est donc un parfait terrain de jeu ici. J’aurais adoré que le chirurgien soit Julian McMahon. Cela aurait pu être une référence amusante. Au delà de toutes ces affaires gores, c’est l’histoire d’un enfant kidnappé qui retiendra mon attention et délivrera alors l’émotion que 9-1-1 là aussi sait mettre en scène. Il faut dire que cet épisode a été co-écrit par Tim Minear, et que ce dernier maîtrise parfaitement l’émotion. Il le démontre déjà depuis des années dans American Horror Story (mais aussi dans X-Files à sa façon). Athena est alors le personnage parfait à coller dans ce genre de situations, notamment car Angela Bassett sait créer de l’émotion autour de son personnage et que je trouve ça toujours très touchant. Je ne pensais pas que cet épisode jouerait cette carte mais c’est introduit avec intelligence, sans chi-chi dont Ryan Murphy aurait pu faire preuve.

L’épisode trouve alors son équilibre aussi dans le développement des relations entre les personnages. Notamment entre Bobby et Athena, mais aussi le développement de l’histoire de Maddie qui sert de cliffangher à cet épisode. Puis on est de retour avec des affaires classiques comme un requin vivant en plein milieu du périphérique de Los Angeles. C’est une affaire simple et amusante qui sort de l’ordinaire. C’est d’ailleurs pour cela que j’aime beaucoup 9-1-1, car la série sait très bien créer des affaires rocambolesques (dont certaines inspirées de faits réels) contrairement à Chicago Fire qui se prend probablement trop au sérieux. L’épisode donne aussi la chance aux personnages de commencer de nouvelles aventures ce qui permet de contre-balancer avec ce que l saison a pu faire précédemment. Bien que j’aurais préféré que cela se concentre plus sur les personnages et que Maddie ait peut-être une place plus prédominante compte tenu du fait qu’elle sert de cliffangher, j’ai hâte de voir la suite. 9-1-1 reste une série efficace dans sa manière de traiter son côté procédural et sait toujours ajuster le tout avec des points d’humour et d’’émotions qui rendent la série tout de suite plus attachante.

Note : 6.5/10. En bref, un retour réussi pour 9-1-1.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article