Critiques Séries : Home (2019). Saison 1. Pilot (UK)

Critiques Séries : Home (2019). Saison 1. Pilot (UK)

Home // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Il semblerait que le Brexit et l’immigration sur le sol britannique donnent des idées aux créateurs de séries. C’est le cas avec Home, la dernière comédie de Channel 4. L’histoire de cette comédie n’est pas sans rappeler le point de départ parfois un peu incongru de Cuckoo et je dois avouer que cela fait du bien, sans parler du fait que Youssef Kerkour forme un très solide duo avec Rufus Jones. Créée par Rufus Jones (Cardinal Burns) lui-même, cette petite comédie joue alors sur les différences culturelles tout en créant une vraie comédie familiale où la question de l’intégration devient un sujet fort et riche en idées. Ce n’est peut-être pas la comédie la plus hilarante que j’ai pu voir cette saison mais Home propose quelque chose de moderne et traite le sujet sans facilité de traitement. Dès le départ nous suivons les aventures de Peter et Katy, leurs enfants mais aussi celles de notre immigré clandestin Sami. Ce dernier est le personnage pivot de la série autour duquel se créer pas mal d’intrigues dans ce premier épisode mais Home tente de soulever d’autres questions, notamment celle de l’éloignement de Sami avec sa propre famille, éparpillée dans toute l’Europe en quête d’une terre promise qui pourrait les accueillir et les sauver de leur propre pays. C’est par moment touchant (notamment quand il est au téléphone) et cela permet de s’attacher rapidement au destin du personnage.

En couple depuis peu, Peter et Katy ramènent, à leur insu, de leurs premières vacances ensemble en France, un réfugié syrien qui s'était caché dans le coffre de leur voiture. En attendant d'obtenir ses papiers, Sami vit avec la famille également composée de John, le fils de Katy.

A côté de ça, nous avons une famille tout à fait classique mais qui a elle aussi des choses à raconter. On ne s’ennuie jamais et tous les personnages deviennent rapidement facile à apprécier. Sans chercher à nous rendre complètement hilare ou bien à nous faire pleurer, la série trouve un juste équilibre qui lui permet de ne jamais faire d’excès. Les personnages sont alors bien pensés et la dynamique qu’ils partagent (notamment entre Sami et Peter) permet de rapidement intégrer tout ce que Home compte nous raconter. Comme le titre de la série le rapporte, c’est donc une série sur la « maison » qui veut à la fois dire le foyer familial de Peter et Katy avec son invité surprise, mais aussi la maison de Sami, qui est son pays, en pleine guerre civile qu’il a voulu quitter pour sauver sa famille et lui-même. Finalement, Home est probablement la bonne surprise de cette année britannique en termes de comédies à laquelle je ne m’attendais pas du tout. S’il y a des airs parfois de déjà vu (notamment dans Cuckoo), la série reste terre à terre et ne tombe pas dans les conneries qu’elle pourrait faire en jouant sur les différences culturelles.

Note : 8/10. En bref, une splendide surprise.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article