Critiques Séries : Warren. Saison 1. Pilot (UK)

Critiques Séries : Warren. Saison 1. Pilot (UK)

Warren // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Nouvelle comédie de BBC One, Warren nous plonge dans l’univers d’un personnage grincheux sur les bords avec des tentatives plus tendres aux abords, qui ne fonctionnent malheureusement pas toujours. Créée par Jimmy Donny Cosgrove et Paul McKenna (Cuckoo, Brotherhood), l’univers de Warren Thompson est peut-être un brin trop déjà vu et classique pour inspirer une vraie fraîcheur dans le monde des comédies de BBC One. Ce premier épisode est loin d’être mauvais mais il n’est pas survitaminé comme le suggérait probablement le pitch de départ. Martin Clunes est cependant quelqu’un de vraiment talentueux qui porte son personnage de Warren vers d’autres contrés que le scénario ne semble vouloir faire. Il apporte vraiment le petit plus qui pourrait donner envie de poursuivre l’aventure grâce à cette capacité de l’acteur à se changer en tout un tas d’expressions, avec un scénario à côté plus ou moins efficace. Ce n’est pas toujours facile de faire des miracles avec quelque chose qui n’en inspire aucun et c’est justement ça le problème. J’aime bien le fait que la comédie tente de raconter des aventures farfelues, sauf que même si Martin Clunes a beaucoup de talent et a toujours su le démontrer ailleurs par le passé, ce n’est pas vraiment dans le genre de comédies que j’aurais pu espérer découvrir.

Warren Thompson, un instructeur de conduite dans la cinquantaine, se retrouve contraint de déménager dans le sud de l'Angleterre lorsque le père de sa compagne tombe malade. Il est heureux avec des choses simples mais avec sa tendance à la paranoia, Warren connaît bien peu ces petites joies...

Du coup, plus le temps passe au cours de cet épisode et plus l’envie d’aller voir la suite disparaît. Le personnage principal n’est pas le genre de ceux que l’on a nécessairement envie de suivre. Disons qu’il manque un peu d’empathie de sa part et son côté chiant, rend finalement son personnage facilement irritable. L’autre souci, c’est le manque cruel d’humour. Il y a quelques gags ici, mais la série a du mal à se faire apprécier. Une fois ce premier épisode terminé, il n’y a finalement que très peu de choses à retenir si ce n’est que j’aurais préféré voir Martin Clunes dans une comédie plus originale et déjantée. Cela m’étonne un peu de la part de Paul McKenna qui a travaillé sur une comédie anglaise que j’affectionne tout particulièrement (Cuckoo) et qui change un peu de ce que l’on a pour habitude de voir dans le registre des comédies familiales britanniques. Warren n’est probablement pas ce à quoi je m’attendais, et le manque cruel d’implication des créateurs dans l’énergie comique et la vie des personnages se ressent rapidement. Tout s’essouffle donc rapidement et l’on finit par ne pas avoir l’envie plus que nécessaire de voir une hypothétique suite…

Note : 4/10. En bref, une comédie qui se repose sur sa tête d’affiche (qui pour le coup tente de tout faire pour rendre le produit intéressant) mais qui laisse son téléspectateur sur le bas côté.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article