True Detective (Saison 3, épisodes 6 à 8) : avis de recherche pour souvenirs perdus

True Detective (Saison 3, épisodes 6 à 8) : avis de recherche pour souvenirs perdus

Le moins que l’on puisse dire c’est que le chemin fût tout de même assez laborieux mais que la saison 3 de True Detective a eu le mérite d’être meilleure que la précédente. Les trois derniers épisodes de la saison permettent d’offrir une conclusion satisfaisante tout en ouvrant de nouvelles portes et en concluant la saison en racontant une toute nouvelle histoire. « Hunters in the Dark » plonge la série un peu plus dans l’histoire qu’elle vient nous compter mais laisse sur le bas côté quelques bonnes opportunités (et je trouve ça légèrement dommage). L’histoire change mais les faits n’ont pas changé, ils prennent tout juste forme ici, ce qui est plutôt rassurant car nous sommes à l’épisode 1.06 et il ne reste pas beaucoup de temps pour donner une conclusion à ce que la saison a voulu nous conter. « Hunters in the Dark » est d’ailleurs un épisode qui parvient à plutôt bien fonctionner comme une histoire, mieux que n’importe quel épisode depuis le double épisode qui a ouvert la saison. Tout cela permet aussi pour démontrer le vide d’une narration qui semble plus intéressée par les abstractions que par les personnages en eux-mêmes. Pour autant, Graham Gordy et Nic Pizzolatto, les scénaristes de cet épisode, parviennent à garder la tension intacte et font évoluer l’histoire de façon solide.

Mais même dans cet épisode, quand la narration fonctionne, les erreurs du passé restent. Alors que certains pans d’intrigues sont sortis de terre, certains d’autres sont introduits et conclus en un seul épisode, tout cela détruit alors la spéculation délicieuse que la série sait créer à sa façon. Le côté drame qui se conte petit à petit est une bonne chose, qui permet de plonger dans les mystères de façon intelligente sans aller trop rapidement sur certains moments, colle aussi avec le côté drame prestigieux que True Detective se donne. Mahershala Ali continue quant à lui de donner de sa personne pour un effet plutôt réussi dans son ensemble. C’est d’ailleurs là dessus que True Detective compte bien se reposer dans « The Final Country », avant dernier épisode de la saison. C’est probablement l’un des épisodes les plus aboutis (en dehors du dernier), et l’acteur est parfait sous les traits de cet homme embourbé dans un mystère qui mélange conspiration et souvenirs qui disparaissent de son esprit. C’est l’histoire d’un homme perdu dans son propre esprit, en quête de réponses qu’il a au fond de lui et qu’il a dû mal à ressortir. D’ailleurs, la narration de la série joue très bien avec ça, tout en prenant le soin de nous prendre de court. Le silence impose alors toujours pas mal de réflexions, dans la série mais aussi chez le téléspectateur.

C’est l’une des grandes forces de True Detective, bien mieux maîtrisé ici que dans la saison précédente, qui est la plus grosse déception que j’ai pu voir depuis un moment. Mais la saison 3 est aussi l’aboutissement d’un vrai travail, qui nous plonge petit à petit dans des recoins étonnants de l’esprit de son héros tout en créant aussi une certaine forme de suspense autour de ces souvenirs disparus. Tout cela permet d’ouvrir le dernier chapitre de la saison, « Now and Found », qui finalement achève aussi l’histoire sur quelque chose d’étonnant : un happy end. C’est certainement la chose la plus étrange que je pouvais attendre de la part de True Detective mais les scénaristes ont clairement eu l’envie de nous surprendre cette année. Mais l’épisode délivre tout de même aussi tout ce que j’attends de la part de la série, avec son lot de réponses et de questions qui nous lancent un peu de partout mais qui fonctionne finalement très bien. Finalement, je vais garder un bon souvenir de cette saison 3 et cela me donnerait presque envie pour le moment de voir une saison 4. Je ne sais pas ce que HBO a en tête mais je suis persuadé que Nic Pizzolatto a encore des histoires à nous contés, car il a réussi à le faire avec brio ici. Laissons lui juste le temps de les coucher sur un scénario afin qu’il soit aussi bien fichu que celui de cette saison 3.

Note : 8.5/10. En bref, une fin de prestige pour une saison 3 réussie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article