Critique Ciné : Le Mystère Henri Pick (2019)

Critique Ciné : Le Mystère Henri Pick (2019)

Le mystère Henri Pick // De Rémi Besançon. Avec Fabrice Luchini, Camille Cottin et Alice Issaz.


Le mystère Henri Pick c’est un peu une sorte de jeu du chat et de la souris avec une enquête assez originale et des personnages qui colle finalement très bien à ce que l’on peut imaginer. Situé en grande partie à Crozon (sur la presqu’île de Crozon dans le Finistère), le film offre un décor qui change de ce que l’on a pour habitude de voir. Cette enquête prend donc vite la forme d’une comédie, qui tourne un peu à certains moments dans tous les sens (notamment quand elle tombe dans la comédie romantique), mais qui au delà de son twist prévisible, parvient à faire passer un agréable moment. Le décor breton est apaisant et Fabrice Luchini fait le show comme il sait si bien le faire. D’ailleurs, certains passages du personnage savent être amusants comme lors de ses passages télévisés ou encore lors de sa première rencontre avec la veuve d’Henri Pick. Au delà de ça, Le mystère Henri Pick reste une comédie assez balisée, avec tous les ingrédients que l’on peut attendre mais le duo que Luchini forme avec Camille Cottin fait sans conteste le charme de ce film. Les deux se partagent quelques bonnes répliques et surtout une présence à l’écran qui donne au film un rayonnement lumineux inattendu.

Dans une étrange bibliothèque au cœur de la Bretagne, une jeune éditrice découvre un manuscrit extraordinaire qu'elle décide aussitôt de publier. Le roman devient un best-seller. Mais son auteur, Henri Pick, un pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt, n'aurait selon sa veuve jamais écrit autre chose que ses listes de courses. Persuadé qu'il s'agit d'une imposture, un célèbre critique littéraire décide de mener l'enquête, avec l'aide inattendue de la fille de l'énigmatique Henri Pick.

Le mystère Henri Pick est l’adaptation du roman de David Foenkinos dont je ne connaissais pas l’existence mais qui fait son bout de chemin par l’auteur du Premier jour du reste de ta vie. On retrouve d’ailleurs un peu de ce scénariste dans Le mystère Henri Pick et sa façon d’adapter l’histoire. De plus, en termes de divertissement, je dirais que ce film est intelligent et que Luchini est le seul capable de nous réciter des références littéraires sorties d’outre-tombe sans que l’on ait envie d’en vérifier la véracité. Le mystère Henri Pick est également une comédie sans prétention, qui ne cherche jamais à faire rire plus qu’il n’en faut et reste donc à sa place. Bien que cela ne soit pas parfait et que la mise en scène ressemble parfois à celle d’un téléfilm, il y a une ambiance bretonne qui donne un brin d’originalité à l’ensemble et les aller-retour parisiens sont finalement presque de trop. On se laisse avoir par l’ambiance chaleureuse de Crozon et l’on aurait presque envie de suivre une seconde enquête avec nos deux enquêteurs du dimanche car les deux forment un joli duo, auquel on s’attache rapidement. Mais Le mystère Henri Pick reste un film à réserver aux adeptes de Luchini, sans quoi vous aurez sûrement envie de passer votre tour.

Note : 6/10. En bref, une comédie légère et sympathique qui, sans faire de vagues, nous délivre un joli duo efficace.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article