Critiques Séries : Bless this Mess. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Bless this Mess. Saison 1. Pilot.

Bless this Mess // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Alors que Bless this Mess était au départ une série prévue pour FOX, c’est finalement ABC qui a récupéré le projet et en a commandé six épisodes. Créée par Lake Bell (Wet Hot American Summer : First Day of Camp) et Elizabeth Meriwether (New Girl, Single Parents), Bless this Mess nous plonge dans une histoire assez classiques de gens qui fuient la ville afin de faire leur beurre à la campagne. Avec tout ce que cela peut apporter comme malheurs bien évidemment. Avec un duo aussi charmant que Lake Bell et Dax Shepard, je dois avouer que j’étais plus que curieux de voir où est-ce que la série pouvait nous emmener. Ce premier épisode délivre alors des moments assez légers (notamment avec les quelques répliques de Pam Grier) et surtout pas mal de bons sentiments qui viennent toujours nous rappeler que même si l’idée de tout quitter pour devenir fermiers dans le Nebraska était une mauvaise idée, cela a rapproché notre couple principal. Ce n’est pas la première comédie du genre que l’on peut voir sur ABC. Régulièrement ils ont pu proposer il y a quelques années des histoires de couples comme Bent avec David Walton en 2012. Ce n’est pas forcément le genre de comédies qui rassemblent énormément de monde, mais qui ont un vrai coeur et je dois avouer que malgré ses erreurs, ce premier épisode donne envie de poursuivre l’aventure.

Un couple fraîchement marié abandonne sa vie à New York pour s'installer dans le Nebraska. Leur plan ne va pas se dérouler aussi bien que prévu.

Le plus gros point fort de Bless this Mess est Dax Shepard. Ce dernier a l’habitude des comédies de ce genre là et prouve encore une fois que c’était lui qu’il fallait. Lake Bell de son côté fait ce qu’elle sait faire et le face à face avec la vache dans ce premier épisode est plutôt amusant. Ce n’est pas de la comédie brillante, mais c’est le genre de divertissements un peu drôle et léger qui sait comment faire pour séduire son téléspectateur sans trop forcer. Peut-être aussi car le lieu (le Nebraska) perdu au fond des Etats-Unis permet de créer de bons moments entre les personnages sans en faire des tonnes. Si le point de départ farfelu de la série aurait sûrement pu donner une comédie plus inspirée, Bless this Mess est le genre de petite série qui peut justement fonctionner sans trop forcer car elle laisse après ce premier épisode une bonne impression. Ce n’est ni mauvais ni très bon, juste une série qui nous permet de passer un bon moment. Je ne sais pas quoi attendre de la suite mais les personnages secondaires (qui ne sont pas très nombreux) pourraient tirer leur épingle du jeu comme Pam Grier dans cet épisode. Son rôle de shérif/touche à tout/responsable du magasin de la ville est amusant et laisse espérer tout un tas de bonnes surprises.

Note : 5/10. En bref, pas besoin d’en demander beaucoup à Bless this Mess, elle a un charme naturel qui donne envie de revenir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article