Critiques Séries : Pretty Little Liars : The Perfectionists. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Critiques Séries : Pretty Little Liars : The Perfectionists. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Pretty Little Liars : The Perfectionists // Saison 1. Episodes 4 et 5. The Ghost Sonata / The Patchwork Girl.


Dans ces deux nouveaux épisodes, The Perfectionists continue de développer un peu plus le mystère de la saison tout en mettant ses personnages en danger. « The Ghost Sonata » se concentre notamment sur le couple Alison et Emily. Si la semaine dernière Alison était persuadée que Taylor était toujours en vie (et qu’elle avait donc mis en scène son suicide), à la fin de l’épisode nous découvrons qu’elle avait bel et bien raison. C’était un twist un peu facile mais le cliffangher est terriblement efficace et donne alors envie de se plonger directement dans « The Patchwork Girl ». Mona de son côté est captivée par Bad Bishop, avec qui elle joue aux échecs en ligne. Tout cela est fait pour en apprendre un peu plus sur la mort de Nolan. L’enquête de Mona est presque plus intéressante que le reste de ce que cet épisode tente de faire mais globalement, le rythme est suffisamment soutenu pour rappeler les premières heures de Pretty Little Liars. Mona a beau faire un peu la fille de son côté, elle n’est pas la seule à chercher des réponses sur la mort de Nolan ce qui permet d’impliquer les personnages nouveaux de l’univers de Pretty Little Liars introduits dans The Perfectionists. J’aime bien la dynamique que la série créée autour de Dylan, Ava et Caitlin même si par moment je dois avouer que la série pourrait faire un peu mieux.

Côté amours, Dylan décide donc de tout dire à son petit ami sur le fait qu’il a couché une fois avec Nolan (la sexualité de ce dernier est un sujet intéressant même si la série ne creuse pas suffisamment l’histoire), sauf qu’il va se faire larguer bien évidemment. Je ne sais pas trop quoi penser de ces retournements de situation classiques qui ne changent pas forcément de ce que l’on a pour habitude de voir. Quant à l’évolution du couple Alison / Emily, j’attends toujours que la série décide de faire venir Emily. Bien évidemment, il y a un divorce signé dans « The Ghost Sonata », mais je trouve dommage que les producteurs n’aient pas conviés Emily (ou alors l’actrice n’a pas voulu faire une apparition dans la série). Il y a par ailleurs une théorie qui tourne sur la toile selon laquelle Nolan ne serait pas mort et aurait simplement mis sa mort en scène pour faire croire à tout le monde qu’il n’est plus de ce monde. Après tout, Taylor a simulé sa propre mort afin de pouvoir mettre à mal le système de sécurité Beacon Guard, alors pourquoi Nolan n’aurait-il pas pu faire de même ?

Les évènements continuent donc d’évoluer de façon assez rapide et la série continue de rester un divertissement efficace. En parallèle, Ava découvre une photo de Nolan avec Dylan au lit ce qui lui permet de comprendre que son petit ami a couché avec son meilleur ami. L’histoire a beau être folle, elle n’en reste pas moins un retournement de situation classique dans une série comme The Perfectionists. La série mère a déjà fait ce genre de révélations afin de briser des couples ce qui n’est donc pas étonnant. Quant à Caitlin, je me demande qui a bien pu la renverser à la fin de cet épisode. C’est encore un mystère de plus qui s’ajoute à la longue liste que The Perfectionists n’a de cesse d’agrémenter.

Note : 5.5/10. En bref, la vie suis son corps à Beacon.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article