Critiques Séries : The Twilight Zone (2019). Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : The Twilight Zone (2019). Saison 1. Episode 4.

The Twilight Zone (2019) // Saison 1. Episode 4. A Traveler.


Alors que cet épisode de The Twilight Zone ressemble beaucoup à un vieille épisode de la série de Rod Serling, je dois avouer qu’il parvient tout de même à créer une histoire intéressante tout en développant quelque chose de moderne, une vraie réflexion. C’est après tout ce que The Twilight Zone est, une série qui reflète la réalité en exagérant certains points et en permettant de se poser des questions sur les choix que l’on peut faire dans la vie. Ecrit par Glen Morgan (X-Files), cet épisode reprend alors les codes classiques de la série originale afin de s’en prendre aux « fake news ». Bien que cet épisode soit loin d’être riche en émotions (« Replay » l’était un peu plus, même si pour moi ce dernier n’était pas très réussi). L’épisode démarre donc avec ce que l’on pourrait qualifier d’introduction old-school de The Twilight Zone. Nous sommes à Iglaak, au milieu de l’Alaska et nous sommes en pleines fêtes de Noël. Puis on découvre qu’un prisonnier s’est installé dans l’une des cellules du commissariat, sans savoir comment ce dernier est entré là. Bien que cela n’ait rien de très effrayant en tant que tel, c’est ce que ce personnage est capable de dire qui va rendre l’épisode intéressant. Surtout que Mr Traveler est incarné par Steven Yeun (Burning) et que ce dernier a un truc qui rend son personnage tout de suite fascinant.

Et Steven Yeun est forcément important dans la réussite de cet épisode. Il y a quelque chose chez lui qui s’impose tout de suite et impose également à cet épisode un charme particulier. D’autant plus que cet épisode semble clairement reprendre ce que l’on peut imaginer des « fake news » et de l’implication que cela peut avoir sur le long terme. Les motivations et méthodes du vilain de cet épisode sont alors intéressantes à développer. Mr Traveler exploite l’égo du capitaine de police. Et une fois qu’il est accepté comme un membre de la communauté, il commence alors à dévoiler des secrets sur tous les gens présents, et les problèmes qui ont pu par moment les séparés ou créer des malaises. Tout cela est clairement fait pour que tout le monde se rebelle contre tout le monde mais bien que cet épisode s’achève sur un twist efficace et classique pour The Twilight Zone, je dirais que le vrai moment important arrive trop tôt dans cet épisode. Quand Mr Traveler convaincu Yuka que son patron a donné pendant des années des informations classifiées aux russes. Elle accepte trop rapidement ce que le personnage dit alors qu’elle avait du mal à croire le secret de son frère qui vole des parties de machines à neige.

Comme les « fake news », seuls les gens qui croient réellement en ce qui est dit peut parfois causer du tord aux autres. Après tout, quand Mr Traveler dit que le capitaine donne des informations classées secrètes aux russes, quelles sont les preuves ? Du coup, je me demande ce que The Twilight Zone a encore en stock pour nous car cet épisode, bien que très classique et peu étonnant, propose quelque chose de suffisamment efficace pour nous permettre de passer un bon moment.

Note : 7.5/10. En bref, une aventure efficace dans la Twilight Zone.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article