Critique Ciné : Un weekend à Napa - Wine Country (2019, Netflix)

Critique Ciné : Un weekend à Napa - Wine Country (2019, Netflix)

Un week-end à Napa - Wine Country // De Amy Poehler. Avec Amy Poehler, Maya Rudolph et Maya Erskine.


On ne va pas se mentir, le film est loin d’être exceptionnel mais au fond, cette bande de potes que je suis depuis dans leurs aventures à la ville, de séries en séries ou de films en films, elle me fait chaud au coeur. Qui ne rêverait pas de vivre des retrouvailles dans un paradis viticole où même si la réplique est légère, Amy Poehler tente de rendre le tout agréable et bon enfant. Disons que dans le ton relativement feel-good de cette petite comédie, on retrouve ce que l’on peut attendre d’un tel film. A condition bien entendu d’aimer ces actrices avant d’entrer dans ce cercle. Ecrit par Emily Spivey et Liz Cackowski (The Last Man on Earth, Nos pires voisins), Wine Country est donc une comédie sans prétentions si ce n’est celle de nous offrir une escapade entre copines à Napa, dans les vignes. Et qui dit vigne, dit alcool ! En misant tout sur la complicité à la ville de ce groupe de femmes, Wine Country parvient donc à rapidement devenir attachant sans forcer. Les meilleurs moments restent d’ailleurs ceux où toutes ces copines se retrouvent ensemble à chanter, ou même rire de tout et de rien. Et Amy Poehler pose alors sa caméra de façon assez tendre pour nous offrir de jolis moments sans fioritures. Peut-être est-ce aussi pour cela que le film ne brille pas nécessairement, mais elle apporte un truc assez frais malgré tout qui nous donne parfois l’impression de partager ces aventures avec elles.

Un groupe d'amies se rend à Napa le temps d'un week-end pour fêter le cinquantième anniversaire de l'une d'entre elles.

Cela donne alors une vraie âme au film qui la sort des carcans d’un genre déjà bien éculé au cinéma (ou même sur Netflix). Ce que je trouve dommage à côté de cela, c’est le manque de finesse dans les personnages qui sont souvent des caricatures pas toujours bonnes et du coup, cela gâche par moment les twists qui font sauter le scénario pour mieux donner du sens à ces retrouvailles. Comme le fait de parler des millenials qui est ici réduit à une mauvais blague pas vraiment drôle. Mais le film n’est jamais constipé et nous propose de jolis moments à partager, sans trop forcer non plus. Le groupe de femmes qui incarne cette comédie est clairement celui qui sauve Wine Country d’un naufrage. Chacune des actrices apporte un petit truc, en plus du regard au calme olympien d’Amy Poehler derrière sa caméra. Elle fait ici une belle promesse pour un premier film à condition que les suivants la sorte un peu plus des carcans de la comédie de pote à l’américaine pour mieux retrouver l’humour piquant et grinçant qui m’a fait tomber amoureux de son personnage dans Persk & Recreation. Je ne demandais pas une suite de la série avec Wine Country, mais je m’attendais peut-être à quelque chose de légèrement différent aussi. Car le film ne prend jamais vraiment de risques, laissant alors chacun vaquer à ses occupations.

Note : 5/10. En bref, ça fait plaisir de voir cette comédie de femmes, amies, sous le soleil californien un verre de vin à la main.

Date de sortie : 10 mai 2019 - Directement sur Netflix

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

jules 25/05/2019 06:17

J'ai trouvé ça insipide et plat, aucune blague ne marche, les dialogues sont pénibles, elles passent leur à geindre...