Critiques Séries : 9-1-1. Saison 2. Episode 16.

Critiques Séries : 9-1-1. Saison 2. Episode 16.

9-1-1 // Saison 2. Episode 16. Bobby Begins Again.


Avec ce nouvel épisode de 9-1-1, la série décide de revenir sur l’arrivée de Bobby en Californie. A l’issue de l’épisode précédent, Bobby était relevé de ses fonctions suite à un mensonge. La série remonte alors le temps afin de nous conter son arrivée à la caserne et je dois avouer que l’idée est plutôt bonne (et réussie à l’écran). Comme Hen et Chimney précédemment, la série joue la carte du flashback permettant aussi à Bobby d’avoir droit à son moment pour briller. Peter Krause est parfait depuis les débuts de 9-1-1 dans son rôle et au delà de la relation entre Bobby et Athena (dont il n’est pas question ici), la série a besoin de nous en dire un peu plus sur son passé. Il est arrivé à la caserne dans le rôle de capitaine, mais au début, les choses étaient loin d’être aussi cool qu’elles peuvent l’être pour lui actuellement. Tout commence dans le Minnesota, une façon de nous rappeler le chagrin qui a frappé Bobby par le passé. Et en venant en Californie, c’était une occasion pour lui de mettre ce passé derrière lui et démarrer une nouvelle fois sous de bons hospices. Sauf que tout a des conséquences et dès le début, on sent que Bobby a encore des problèmes. La série jongle très bien avec les émotions et les moments plus tendres qu’elle sait produire. Cet épisode mélange donc pas mal de bons ingrédients, tout en donnant la part belle à Peter Krause.

L’épisode de 9-1-1 est donc là pour nous montrer l’évolution professionnelle et personnelle du personnage au fil des années. Je dois avouer que côté flashbacks, 9-1-1 se débrouille particulièrement bien. Aucun de ceux que l’on a vu pour le moment n’ont été ratés. Bien que l’épisode ressemble en grande partie à la plupart des épisodes de la série dans sa construction, il apporte tout de même pas mal de bonnes surprises ici et là que je trouve satisfaisantes. Bobby est un très solide personnage mine de rien de 9-1-1 et toute cette histoire autour de son passé, de son arrivée à la caserne (et comment les autres lui ont permis aussi de changer d’avis sur certaines choses) me plaît. Cela permet de rendre Bobby d’autant plus humain (alors qu’il l’est déjà à mes yeux). Les scénaristes de 9-1-1 sont assez forts pour nous surprendre intelligemment et nous offrir des moments d’émotions dont ils ont le secret. J’espère que les deux derniers épisodes de la saison seront à la hauteur car cet épisode lance une grande bataille du côté du clan Bobby alors que ce dernier est maintenant mis à pied.

Note : 7.5/10. En bref, Peter Krause brille une fois de plus.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article