Critiques Séries : Sliced. Saison 1. Pilot (UK)

Critiques Séries : Sliced. Saison 1. Pilot (UK)

Sliced // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Il y a quand même de l’idée quand un épisode d’une série britannique décide de diffuser dans sa bande son un titre français. Dans Sliced ce serait AFRO TRAP Part. 7 « La Puissance » de MHD. Et je dois avouer que cela fait son petit effet. L’aventure que la série nous dépeint est assez classique dans le monde des comédies britanniques mais elle parvient à faire rire et je pense que c’est déjà une très bonne chose. Samson Kayo, qui est une sorte de petite star montante, se retrouve alors ici à la tête d’une comédie de la chaîne Dave. Dans un Londres pas nécessairement éculé par les comédies, on retrouve des personnages atypiques dans une série qui parle de l’idée de partir du cocon familial pour enfin vivre sa propre vie, seul. Je dois avouer que je n’attendais rien de la part de Sliced, mais plus l’épisode avance et plus cette comédie inconnue devient rafraichissante et différente de ce que l’on a pour habitude de voir. Les personnages sont soignés dans ce premier épisode et développés de façon à ce que l’on ait envie de les suivre plus longuement dans leurs aventures. Bien entendu, il fallait aussi apprécier d’autres produits comme Phone Shop pour apprécier totalement Sliced, mais justement, dans une ambiance familière avec des personnages sympathiques, que demander de mieux que de l’humour simple et une histoire classique ?

Deux livreurs de pizza cherchent à se faire de l'argent pour pouvoir quitter le domicile familial et rencontrer des femmes. Dans les faits, les choses ne sont pas aussi simples...

Pour autant, ce premier épisode aurait aussi pu être plus engagé dans la délivrance de lignes humoristiques. Même si ce n’est pas raté, je pense qu’il aurait été intéressant d’être plus incisif. L’humour reste donc facile, avec des blagues attendues et des situations classiques pour ce genre d’histoires de mecs qui ont envie de sortir de chez leurs parents pour vivre leur vie de leur côté (et rencontrer des filles !). Sur ce dernier point, les rencontres n’apportent pas grand chose de très novateur non plus mais l’ambiance assez fraiche de la série permet de ne pas trop faire attention aux problèmes que l’on peut rencontrer. Si par moment j’aurais aimé que la série aille un peu plus loin, elle n’en reste pas moins bienveillante et sait comment faire pour me donner envie de revenir. J’ai toujours aimé les personnages un peu misfits dans les comédies, surtout les comédies britanniques où ce genre de personnage est légion. Je me demande ce que la suite de la saison me réserve, mais je serais présent. Encore une fois, la petite chaîne Dave démontre qu’en termes de production de contenu, ils ne sont pas mauvais.

Note : 6/10. En bref, une comédie pas nécessairement hilarante (bien que j’ai trouvé mon compte) mais qui dévoile un spectre rafraichissant dans un monde de comédies qui se ressemblent souvent trop.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours

Commenter cet article