Critiques Séries : Perpetual Grace, LTD. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Perpetual Grace, LTD. Saison 1. Pilot.

Perpetual Grace, LTD // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Perpetual Grace, LTD c’est un peu comme si les frères Coen avaient marié Blood Simple et Fargo pour tenter d’en faire une série. Avec un très joli casting dans ses bottes (Jimmi Simpson et Ben Kingsley s’il vous plait), la série nous embarque dans une aventure aussi drôle qu’intelligente. Créée par Steve Conrad (Patriot, The Weather Man), Perpetual Grace, LTD ne perd pas de temps à nous plonge dans son univers et donne envie de voir ce que la suite peut donner. Si ce premier épisode est une indication de la suite, alors je ne me fais pas trop de soucis pour la série. Le mélange de mise en scène avec des flashbacks en noir et blanc permet de ramener aussi la série au noir classique, ce qui est un genre pour lequel j’ai beaucoup d’affection. On prend alors quelques minutes pour s’adapter à ces images panoramiques, plates et longues du Nouveau Mexique. Le décor vient forcément faire écho à Breaking Bad pour eux qui ont adoré les scènes dans le désert du Nouveau Mexique de la série de AMC. Cette fois-ci c’est la chaîne Epix qui pose ses valises là bas avec des personnalités hautes en couleur et des intrigues solidement construites. Il faut bien avouer que la prestation de Ben Kingsley ou encore de Jimmi Simpson fait aussi une grande partie du boulot.

James, un jeune escroc, tente de s'en prendre au pasteur Byron Brown, lequel se révèle bien plus dangereux qu'il n'y paraît. Surnommés par leurs paroissiens Pa et Ma, le pasteur et son épouse Lilian se servent de la religion pour soutirer les économies de nombreux fidèles.

Mais Ben Kingsley hérite facilement des meilleurs dialogues de ce premier épisode. C’est un paradis narratif que le créateur de la série lui met sous le nez et tout cela lui permet de jouer avec les mots et les dialogues, avec aise. Surtout que le côté parfois un brin cocasse de la série (et qui me rappelle le style des frères Coen) me plaît et lui va comme un gant. Faire un thriller sur des magiciens, des pasteurs et d’autres personnalités complètement frappées permet aussi de laisser libre court à l’imagination des scénaristes. La série se repose pourtant sur des bases simples mais parvient à mettre en place des personnalités complexes parmi ses personnages, ce qui rend le tout particulièrement intéressant à mon goût. Bien que la série tente d’accomplir quelque chose qui a déjà été fait plusieurs fois auparavant avec une ambiance néo-noir / sombre et un anti-héros en guise de héros, mais d’un autre côté je trouve que Perpetual Grace, LTD s’en sort suffisamment bien pour rendre le tout agréable à suivre et légèrement original. Epix tient ici quelque chose qui pourrait peut-être lui permettre de décrocher des récompenses, surtout pour Ben Kingsley qui est étonnamment bon ici. Pas que j’en ai douté, juste que ce rôle lui va comme un gant.

Note : 7.5/10. En bref, belle surprise inattendu.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article