Critique Ciné : Le Coup du Siècle (2019)

Critique Ciné : Le Coup du Siècle (2019)

Le Coup du Siècle // De Chris Addison. Avec Anne Hathaway, Rebel Wilson et Alex Sharp.


L’association Anne Hathaway et Rebel Wilson a de quoi donner envie. Surtout dans des rôles que tout opposent. Sauf que voilà, Le Coup du Siècle tombe sur pas mal d’os en cours de route et se laisse clairement allé à une histoire simpliste, aux rebondissements prévisibles. Sauf que voilà, Le Coup du Siècle est surtout le remake féminin d’un film connu avec Steve Martin et Michael Caine : Le Plus Escroc des Deux (1988) et ce dernier était déjà le remake des Séducteurs (1964) avec Marlon Brando. Je trouve finalement dommage que cette actualisation de l’histoire manque de panache malgré la présence de deux actrices qui s’en donnent à coeur joie. Oui, certains coup bas peuvent prêter à rire (et c’est justement une force dans ce film), mais ce n’est pas suffisant pour rendre ce scénario fainéant intéressant. L’intention féministe est elle aussi à saluer, mais pas aussi bien exploitée que l’on ne pourrait l’imaginer. La faute à une histoire pas franchement inspirée qui vient créer la fameuse rivalité voulu par l’histoire (et déjà faite précédemment dans les deux films qui racontent la même chose).

Deux femmes escrocs - de deux catégories différentes - s'unissent afin de mener la vie dure aux hommes qui les ont bafouées.

De plus, Le Coup du Siècle tombe sur un autre os : sa fin. Celle-ci est expédiée sans véritablement prendre en compte le fait que l’on a tout de même profité des simagrées de chacune pendant plus d’une heure. Du coup, on reste sur notre faim, comme avec l’envie de se dire que Le Coup du Siècle pouvait enfin commencer. Mais le film souffre d’un manque cruel d’idées qui laissent alors les révélations finales s’enchaîner dans une mélasse pas toujours digeste. Un an après Ocean’s 8, je dois avouer que j’attendais mieux de la part d’Anne Hathaway qui était plutôt sympathique en arnaquée et dont le rôle d’arnaqueuse ici est traité de façon sporadique et clinique. Encore une fois, le scénario ne cherche jamais à nous surprendre, simplement à suivre un schéma usé des films du genre des années 80 où la facilité prime sur la complexité d’une histoire. On nous prend parfois vraiment pour des crétins. Reste donc le duo de charme qui incarne Le Coup du Siècle et qui vaut parfois le coup d’oeil. Rebel Wilson fait ce qu’elle sait faire de mieux, quitte par moment à se répéter par rapport à ce que l’on a vu d’elle ailleurs mais ce n’est pas trop grave pour autant.

Note : 4/10. En bref, une comédie d’arnaqueuses estivale qui ne casse pas trois pattes à un canard.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article