Critique Ciné : Made in China (2019)

Critique Ciné : Made in China (2019)

Made in China // De Julien Abraham. Avec Frédéric Chau, Medi Sadoun et Julie de Bona.


Après Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu, Frédéric Chau reste dans le film communautaire (probablement inspiré par son expérience sur les films de Philippe de Chauveron). Avec Julien Abraham à la mise en scène (La Cité Rose, Mon frère), le film nous plonge au coeur de la communauté asiatique parisienne dans un gloubiboulga pas toujours digeste. Si le film est bienveillant et sympathique au premier abord, sa façon d’aborder les différents sujets est bien trop pudique et pas suffisamment hargneuse. Le film noie alors rapidement les émotions qu’il veut créer dans des flots d’idées en tout genre qui ne permettent pas toujours d’apprécier le film comme il se devrait. Si le but semble être de faire tomber les clichés sur la communauté asiatique, je dois avouer que c’est en grande partie un échec là aussi. En passant son temps à casser certains clichés, le film perd alors rapidement de sa pédagogie et de son intérêt, laissant véhiculer des personnages qui nagent dans des eaux trop profondes sans aucune aide de la part du scénario. Sans parler des gags co-écrits par Frédéric Chau, qui sont eux assez éculés et finalement bien trop vu et revu pour surprendre.

François, jeune trentenaire d’origine asiatique, n’a pas remis les pieds dans sa famille depuis 10 ans après une violente dispute avec son père Meng. Depuis, il essaie toujours d’éviter les questions sur ses origines, jusqu’à mentir en faisant croire qu’il a été adopté.
Le retour dans sa communauté ne va pas être si simple…

Malgré toute la bonne volonté que Frédéric Chau semble avoir mis (avec ses co-scénaristes) dans ce film, il lui manque un brin de folie qui aurait sûrement donné à cette histoire de retrouvailles un charme. La mise en scène est assez morne, laissant les personnages plus ou moins vaquer à ce qu’ils veulent faire sans se soucier d’une réelle cohésion de groupe. Cela donne alors certaines scènes pas particulièrement surprenantes et des situations artificielles qui tentent parfois de relever le niveau. Si Frédéric Chau est quelqu’un de sympathique ici, Made in China n’arrive malheureusement jamais à prouver qu’il a un vrai talent (notamment dans le registre émotionnel complètement foiré par le film). Reste alors quelques personnages attachants dont le scénario ne semble pas avoir à faire grand chose (notamment la femme de François) et malgré une bonne humeur tout au long du film, Made in China est un produit qui a toute sa place parmi les téléfilms formatés pour la télévision, sans véritable relief ni personnages mémorables.

Note : 4/10. En bref, un film intéressant sur le papier qui tombe dans certains pièges pas forcément bons.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article