Critiques Séries : Big Little Lies. Saison 2. Episode 4.

Critiques Séries : Big Little Lies. Saison 2. Episode 4.

Big Little Lies // Saison 2. Episode 4. She Knows.


La présence de Meryl Streep dans cette saison 2 de Big Little Lies est probablement la meilleure chose qui soit arrivée à la série. Quand Nicole Kidman lui donne une bonne gifle, le moment est jouissif. J’ai d’ailleurs découvert sur le compte Twitter de Reese Witherspoon qu’il y a une scène qui a été supprimée au montage où cette dernière balance une glace à la tête de Meryl Streep. J’aurais adoré voir cette scène dans la série. Dommage.

Trêve de plaisanterie, il n’y a rien de mieux qu’un épisode de Big Little Lies avec une soirée disco dedans. C’est un choix narratif intéressant qui permet de mettre en avant les tensions avec tous les personnages dans la même pièce (en dehors de Mary Louise). Et le titre de l’épisode joue justement sur le mensonge, mais de qui parle t-on dans ce titre ? C’est le but de cet épisode. La plupart des personnages (voire tous) sont en pleine crise, reliés par des mensonges et d’autres pas du tout. Le capotage du mariage de Madeline peut être lié à tout ce qu’elle cache à son mari (notamment sa relation extra conjugale). La culpabilité cachée de Celeste rend sa belle mère suspicieuse (et maintenant elle est sur le point de perdre ses enfants). La banqueroute du mari de Renata et l’histoire de la mère de Bonnie ne sont pas liées mais au fond, il y a un lien entre tous les personnages que cet épisode veut mettre en avant.

L’une des forces de David E. Kelley avec Big Little Lies est de parvenir à lier ses personnages de façon intelligente, sans trop en faire, mais en rendant les relations toujours plus touchantes et surtout attachantes pour le téléspectateur. Et les révélations, secrets, etc permettent encore une fois de jouer avec le téléspectateur et ce que ce dernier peut aller chercher dans la série. Mais certains trucs sont parfois étranges, comme la vision que Elizabeth a de Bonnie. C’est probablement la séquence la plus trippante que la série ait pu offrir depuis ses débuts, mais elle colle parfaitement avec l’imaginaire de Big Little Lies. Cependant, qu’est ce que les prémonitions d’Elizabeth (et Bonnie) sont sensées supposer pour la suite ? Je me demande. Pour autant, étant donné que Big Little Lies a confronté les personnages à la mort dans la première saison, je suppose qu’il y a un lien de causalité important et que l’on peut s’attendre au pire.

Avec seulement trois épisodes avant la fin de la saison, je suppose que l’on peut encore s’attendre à pas mal de choses. Les mensonges ont pris en otage la vie de tous les personnages et Mary Louise notamment, car elle est une menteuse elle même. J’ai déjà hâte de voir la suite de la série car au delà des intrigues ce sont des actrices magnifiques qui s’imposent toutes au milieu du récit qui font aussi la force de Big Little Lies.

Note : 8/10. En bref, encore une belle surprise.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article