Critiques Séries : The Boys. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Critiques Séries : The Boys. Saison 1. Episodes 5 et 6.

The Boys // Saison 1. Episodes 5 et 6. Good for the Soul / The Innocents.


Bizarrement, ces deux épisodes sont pour le moment les moins passionnants que The Boys nous ait proposé. Pour autant, il y a une intrigue particulièrement s’articulant autour de Starlight qui me plaît. Si cette histoire surfe sur la « mode » #MeToo, elle fonctionne particulièrement bien et nous offre alors de jolis moments pour les personnages et surtout apporte un brin d’émotion bienvenu qui casse un peu le délire que la série met en place depuis le départ. Car ce délire est parfois un peu sexiste mais on découvre ici que c’était pour mieux défendre les femmes par la suite. The Boys va se rendre de son côté à l’expo Believe afin de suivre une piste prometteur sur leur petite guerre contre Vought et ses super-héros super-star. Cet épisode ne manque pas de bons moments mais le développement de l’histoire des fameux « The Boys » manque cruellement de punch. Disons que le scénario s’éclate et nous aussi par la même occasion, mais qu’il manque un petit ingrédient pour rendre le tout plus palpitant. Notamment car les intrigues sont toutes fichues dans tous les sens et que parfois, je cherche encore ce que la série veut réellement nous conter au delà de la vengeance de The Boys envers les super-héros.

Mais fort heureusement nous avons le discours de Starlight qui révèle qu’elle suit un script, que ce qu’elle dit elle ne l’a pas écrit et surtout qu’elle a été agressée sexuellement. C’est dans « The Innocents » que le scandale qui a pris une ampleur énorme sur les réseaux sociaux va pouvoir éclore autrement. The Deep de son côté va devoir répondre de ses actes, même s’il a bien du mal à répondre correctement. Mais Starlight découvre tout de même que ses déclarations sont utilisées dans une publicité contre elle. Ce qui pourrait permettre de développer le fait que Starlight n’entre pas dans la catégorie que Vought veut qu’elle soit, et qu’elle pourrait donc devenir une alliée de taille pour The Boys.

On en apprend aussi un peu plus sur les super et comment ceux-ci sont apparus. La série développe alors un peu plus leurs origines ce qui est rassurant, mais mettre encore une fois Homelander (celui que l’on a envie de tarter depuis le départ de mon côté) n’est pas forcément le choix le plus judicieux. Je me demande ce que les deux derniers épisodes de la saison comptent faire de lui car je ne serais pas surpris que cela commence à partir en sucette à un moment donné. Sauf que même si Butcher de son côté a réussi à trouver pas mal de preuves, il ne peut pas donner aux fédéraux ce qu’ils veulent : Homelander sur un plateau d’argent. Je me demande d’ailleurs ce qui pourrait bien se passer quand ce dernier va être accusé de toutes les choses horribles qu’il a pu faire.

Note : 6.5/10. En bref, deux épisodes moins efficaces que les précédents mais le rythme reste solide et la série reste sympathique et divertissante.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article