Scream : Resurrection (Saison 3, épisodes 5 et 6) : Mais qui est Ghostface ?

Scream : Resurrection (Saison 3, épisodes 5 et 6) : Mais qui est Ghostface ?

Ces deux épisodes viennent alors à bout de l’histoire de la troisième saison de Scream : Resurrection avec la révélation que l’on attendait tous : qui est Ghostface ? Je trouve que ces deux derniers épisodes ont énormément de mal à rester attractifs, comme si Scream : Resurrection cherchait à gagner du temps avant la fin pour tenir ses six épisodes. C’est tout de même sacrément étrange de voir un slasher raté autant de choses. Pour comparaison, je prendrais la série Slasher (Netflix) qui pour le coup sait tenir la barque durant une saison entière avec des meurtres tous plus gores les uns que les autres. Et il y a de l’imagination dans la tête des scénaristes. Dans Scream : Resurrection, le schéma classique manque souvent de surprises et surtout de références. Si une scène dans le dernier épisode peut faire penser à Shining (et je suis sûr que ce n’est pas voulu), je m’attendais à plus d’easter eggs, des références à l’oeuvre de Wes Craven et Kevin Williamson mais il n’en est rien.

Du coup, qui est Ghostface ? Il y en a deux. Dans un premier temps Jamal (incarné par Tyga) mais aussi Beth (incarnée par Giorgia Whigham) avec ses piercings. Qui aurait pu douter d’elle ? Je dois avouer que sa fascination pour les films d’horreur (on la voit en parler plusieurs fois comme une pro) pouvait laisser des indices. La révélation autour de Ghostface manque de surprises et de bons moments. Tout doit tomber à pic dans le dernier épisode, sauf que la fin de la saison est expédiée dans des scènes toutes plus ennuyeuses ou inintéressantes les unes que les autres.

La vraie révélation de ces deux épisodes c’est que Deion n’est pas Deion mais Marcus. Du coup, Marcus n’est pas mort à Halloween il y a des années de ça et c’est Deion qui est réellement mort. Cette révélation est probablement la plus intéressante de la saison (et d’un autre côté elle est aussi la plus logique). Le personnage de Deion/Marcus n’est pas mon préféré de la série mais ces deux épisodes tentent de lui donner un côté beaucoup plus intéressant à sa façon. Avec son lot de personnages pas toujours bons et une intrigue qui a énormément de mal à se renouveler, je garde tout de même en tête que la saison 3 a tenté de faire revivre l’univers de Scream comme c’était le cas dans le film, avec le tueur original. Si l’on peut parfois regretter que Scream : Resurrection ne soit pas une vraie saison 3 de la série avec les anciens personnages, c’est une expérience qui mériterait peut-être de se poursuivre mais en musclant les intrigues et les personnages si une saison 4 venait à voir le jour.

Note : 4/10. En bref, une fin légèrement ratée.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article