Critiques Séries : BH90210. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : BH90210. Saison 1. Episode 4.

BH90210 // Saison 1. Episode 4. The Table Read.


Maintenant que toute l’équipe est au complet (merci Tori Spelling !), c’est le moment de découvrir le scénario de ce reboot et le moins que l’on puisse dire c’est que cela ne va pas du tout. Cet épisode révèle également d’autres éléments, notamment que Zach qui aime bien tourner autour de Brian Austin Green pourrait bien être son fils et qu’il y a toujours quelqu’un de complètement fou qui tente de faire peur aux héros de BH90210.

Les relations changent encore une fois et cet épisode permet de faire oublier un peu l’épisode ennuyeux de la semaine dernière. Notamment car les relations entre les personnages sont en train de grandir. Que cela soit Jeannie et Wyatt ou encore Christine et Gabi, les choses changent pour le bien de la série. Pour autant, je ne me sens pas autant investi dans la vie des actrices et acteurs, autant que dans la vie des personnages qu’ils incarnaient dans les années 80 et 90. Alors qu’il reste seulement deux épisodes avant la fin de la saison, cet épisode ne fait pas forcément grand chose si ce n’est tourner autour du pot.

Le scénario de BH90210 est bien trop faible par moment pour tenir la route et donner l’envie aux téléspectateurs de jouer avec cette nostalgie qu’ils peuvent avoir. J’ai beau adorer ce casting et le fait qu’ils aient tous réussi à se retrouver est génial, mais certaines intrigues n’ont pas de sens et d’autres sont ennuyeuses. Notamment Shannen Doherty que j’étais heureux de retrouver aux côtés des autres continue ses séances de méditation bouddhiste qui sont plus ennuyeuses les unes que les autres. Sans compter que ses interventions ne sont pas spécialement bonne. Quand les actrices et acteurs ne sont pas d’accord sur le script, je me demande s’il n’y a pas une sorte d’explication sous jacente sur le script de BH90210. Donc la série que l’on regarde nous.

Au fond, BH90210 reste une comédie qui a des idées mais qui reste trop en surface et ne parvient donc pas à réellement dépeindre les coulisses de la fabrication d’un reboot, tout en se moquant de la vie de ces personnages qui au final n’ont pas des vies extrêmes palpitantes.

Note : 4.5/10. En bref, encore des faiblesses narratives malgré l’envie pour les scénaristes de nous faire aimer ce que l’on voit.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article