Critiques Séries : Power. Saison 6. Episode 3.

Critiques Séries : Power. Saison 6. Episode 3.

Power // Saison 6. Episode 3. Forgot About Dre.


Ce que l’on a découvert avec l’épisode précédent c’est que le vrai danger pour le moment ce n’est pas Ghost pour Tommy et vice versa, mais bel et bien Jason pour les deux protagonistes. C’est donc en toute logique que la série nous conduit petit à petit vers une « alliance froide » entre Tommy et Ghost pour venir à bout de ce personnage encombrant.

Si Tommy ne peut pas s’associer avec l’ennemi de son ennemi, c’est en grande partie pour des raisons de fiertés qui lui sont propre et je dois avouer que Power sait s’amuser intelligemment de tous ces petits rebondissements. Car Power est un soap qu’on le veuille ou non, avec des gangsters et des meurtres et tout un tas de choses, mais n’est-ce pas aussi ce qui fait la force de la série ? Les relations entre les personnages ont une trop grande importance pour les laisser sur le bas côté et cet épisode remet donc tout en place pour présenter la première partie de la saison. Si tout avait été fait pour directement mettre Tommy face à Ghost, il n’y aurait probablement aucun intérêt à cette saison 6 (ou en tout cas à ce qu’elle dure plus longtemps et soit diffusée en deux parties distinctes).  

Mais Power aime aussi rappeler la façon dont Tommy veut prouver à chaque fois qu’il n’a pas besoin de Ghost, son ancien meilleur ami. Alors que l’on sait depuis longtemps maintenant qu’ils ont toujours été les meilleurs réunis. Donc en toute logique, l’issue de cet épisode ne fait pas vraiment effet de surprise. Et cette issue est aussi un élément dramatique intéressant qui lance réellement la saison vers ce qu’elle veut nous raconter. L’idée de voir les ennemis se rapprocher pour venir à bout d’un ennemi commun est un classique du genre, mais il fait mouche ici.

La fin de cet épisode vient aussi rappeler que Ghost est maintenant seul, un loup solitaire qui doit faire face à tous ceux qui veulent lui piquer sa place. Cela rend le personnage de Ghost d’autant plus intéressant et fort car il n’est pas soutenu par les autres. La série prend aussi le temps d’exploiter d’autres personnages sans leurs donner des miettes, ce qui est une bonne chose et prouve aussi que Power a bien grandi depuis ses débuts. Chacun tente de prendre sa part du gâteau à sa façon et je trouve cela fascinant. L’épisode vient aussi rayer de l’équation deux personnages récurrents ce qui relance aussi l’histoire dans une nouvelle direction et vient rappeler que la fin est proche.

Note : 6/10. En bref, Power continue son bout de chemin et fait des choix risqués mais payants pour la fin de son histoire.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article