Critiques Séries : Batwoman. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Batwoman. Saison 1. Pilot.

Batwoman // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Comme The CW n’avait sûrement pas assez de séries DC Comics, ils viennent de nous en sortir une nouvelle avec la version féminine de Batman : Batwoman. Et c’est une belle chose car c’est aussi la première série de super-héros avec une héroïne lesbienne (car la première série de super-héros reste Supergirl). L’un des véritables atouts de Batwoman c’est Ruby Rose qui incarne Kate Kane. Dès le départ elle s’impose et impose son personnage comme une héroïne qui entre très facilement dans la peau de son personnage. L’absence de Batman permet aussi de jouer un rôle important dans la vie de Kate quand elle retourne à Gotham.

Nous avons une organisation privée, The Crows, incarnée par son père, qui doit faire en sorte de combler le vide à Gotham depuis que Batman a disparu. Et surtout la police de Gotham n’est pas suffisamment efficace. Kate a toujours voulu faire partie des Crows, mais son père pas du tout. Bruce Wayne, le cousin de Kate, a fait sa loi et c’est ce qu’elle compte faire, sans être sous les ordres de son père. Si je vois venir certains twist futurs (notamment que son père ne doit pas être blanc comme neige dans l’affaire de la mort de sa mère), je me demande ce qu’ils comptent développer par la suite. La révélation finale de ce premier épisode est terriblement efficace et donne envie de revenir. Mais au delà des révélations de ce premier épisode et d’une mise en place plutôt énergique, je dois avouer que le personnage de Kate est suffisamment attachant et touchant pour être une bonne héroïne.

Pour ce qui est de l’épisode en lui-même, il y a pas mal de choses à couvrir et tout n’est pas suffisamment brillant. Mais Batwoman sait donner envie malgré tout au delà de ses quelques moments moins efficaces. Notamment l’histoire de notre vilaine au couteau qui a tout d’une sorte de Joker au féminin (après tout, dans l’univers de Batwoman on a des copycats de personnages masculins emblématiques de Batman je suppose) qui s’impose rapidement comme quelqu’un qui a du potentiel mais ne sait pas trop le démontrer ici.

Note : 6/10. En bref, Batwoman donne envie de revenir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article