Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 16. Episode 5.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 16. Episode 5.

Grey’s Anatomy // Saison 16. Episode 5. Breathe Again.


Après les jolis moments partagés ces derniers temps, Grey’s Anatomy décide de respirer. Sauf que cela ne donne pas le meilleur épisode de la saison. Je dirais même que cela fait un bout de temps que je n’avais pas vu un épisode aussi médiocre de la série. En décidant de se tourner vers Jo, cet épisode ne parvient pas à gagner toute la ferveur des quatre épisodes précédents et donc à capitaliser sur l’histoire de Meredith. On a retrouvé Jo cette année après son passage à l’hôpital psychiatrique, et depuis le début de la saison Grey’s Anatomy n’avait pas vraiment encore décidé de revenir là dessus. Dommage, mais « Breathe Again » tente de corriger sa fenêtre de tir avec cet épisode. Le plus gros reproche à faire ici c’est probablement le fait que la série utilise ses adages narratifs classiques pour parler de cela et au fond c’est assez problématique. Car cela n’enrichi pas vraiment le personnage et pas la saison non plus.

Certes, l’épisode décide de nous révéler la façon dont Jo a été guérie au travers de flashbacks plus ou moins inspirées. Mais c’est encore une fois quelque chose qui n’est pas original, surtout dans la façon de raconter. Grey’s Anatomy nous a habitué à tellement mieux, surtout dans une saison qui a décidé de chambouler complètement la dynamique des personnages et leurs vies personnelles et professionnelles. L’histoire de Jo donne alors l’impression d’être une sorte de reliquat du passé que la série déterre car elle a besoin de gagner du temps sur le reste des intrigues. Pourtant, ces autres histoires ont elles aussi leur place dans l’épisode. La série décide de rendre un peu plus compliqué les histoires de couple de Webber et je trouve que c’est plus inspiré ici que l’histoire de Jo. J’aime bien Jo, mais finalement Grey’s Anatomy décide d’explorer de meilleure façon d’autres histoires. Même le duo Jo/Bailey est ronronnant malgré toutes les jolies choses qui en ressortent malgré tout.

Meredith de son côté doit se rendre à l’hôpital pour Zola et elle ne veut pas la quitter quand elle doit se faire opérer. C’est une jolie petite histoire coincée dans un épisode malheureusement mal fagoté. L’ensemble reste agréable à suivre car les personnages sont attachants, mais c’est l’histoire de Meredith et Zola qui pour moi a réussi à me passionner réellement quant le reste n’est pas spécialement brillant. Si là aussi c’est une astuce narrative classique pour prendre de nouveau obstacles dans la vie de Meredith, cela a le mérite de fonctionner suffisamment pour ne pas laisser un arrière goût amer.

Note : 5.5/10. En bref, si le début de saison était assez palpitant et efficace, cet épisode laisse retomber un peu le soufflé et c’est dommage.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

vts 30/10/2019 10:37

Jo je peux vraiment plus je pensais que c'était fini ces petites crises là