Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 6. Episode 2.

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 6. Episode 2.

How to Get Away with Murder // Saison 6. Episode 2. Vivian’s Here.


J’ai envie de démarrer cette saison par une grande question car après le premier épisode je me suis demandé si Annalise Keating était vraiment morte. Dans un éternel twist (car How to Get Away with Murder adore en fournir), il se pourrait bien qu’elle ne soit pas morte. Car même si il y a un enterrement avec sa photo dans le premier épisode, je pense que la série peut aussi retourner la situation facilement.

Mais bon, ce n’est pas tant ce qui importe actuellement car How to Get Away with Murder a aussi une tendance assez frustrante dans sa façon nous offrir des twists et nous surprendre jusqu’à ce que ses flashforwards deviennent des éléments parfois trop complexes pour être aussi efficace que l’on pourrait le souhaiter. Il y a une ligne dans cet épisode que Annalise délivre et qui est un indicateur intéressant « We can’t keep hurting people and not expect them to hurt us back ». Elle a bien raison et cela pourrait être l’une des raisons pour lesquelles elle est belle et bien décédée à la fin de la saison. Et elle dit aussi dans cet épisode qu’elle n’a jamais tué qui que ce soit dans sa vie (ce qui est étonnamment vrai malgré le nombre de cadavres que l’on a empilé depuis le début de la série). Mais elle a participé à couvrir des affaires de meurtres et aider des gens à s’en sortir.

Sans parler du fait que Annalise ignore souvent les conséquences de ses actions. Bien qu’elle semble mieux gérer les conséquences désormais, il lui reste un lourd bagage derrière elle. Sans parler du FBI qui construit petit à petit une affaire contre elle. Mais la menace risque forcément de provenir de ceux qui l’entourent depuis le départ, sinon la révélation serait complètement décevante. Mais qui ? C’est là que l’on peut attendre quelque chose de Gabriel. La mère de Gabriel, Vivian, débarque dans cet épisode. C’est aussi l’ex femme de Sam qu’il a trompé avec Annalise. Les relations entre les personnages sont toujours aussi complexes mais me fascinent car c’est aussi l’une des forces de How to Get Away with Murder.

Bien que cet épisode soit parfois un peu déconnecté et décide de trop en dire à la fois sur plein de personnages et plein d’histoires, il n’en reste pas moins agréable. Comme Michaela qui part à l’aventure afin de rencontrer son père biologique et Frank qui va voir le père de Laurel en prison. Tout cela n’a pas encore de véritable lien et c’est peut-être aussi l’une des raisons pour lesquelles cet épisode a trop à faire en aussi peu de temps et que cela n’a peut-être pas l’intérêt que l’on aurait pu souhaiter.

Et pour couronner le tout, il y a l’affaire de la semaine qui implique un garçon de huit ans appelé Hector et qui est pris dans une affaire d’immigration. Encore une fois, How to Get Away with Murder aurait eu besoin de temps pour développer intelligemment cette histoire mais ne peut pas car tous les personnages qu’il y a autour dans des intrigues différentes prennent déjà trop de place. Au final, même si cet épisode a beaucoup de trucs qui partent dans tous les sens, l’ensemble reste agréable à suivre et donne l’envie de se plonger dans la suite de la saison.

Note : 5.5/10. En bref, How to Get Away with Murder a encore besoin de faire des efforts pour rendre ses épisodes plus cohérents.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article