Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 4. Episode 4.

Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 4. Episode 4.

Mr. Robot // Saison 4. Episode 4. Not Found.


Dans cette nouvelle aventure de Mr. Robot, tout le monde cherche une raison de croire, d’avoir la foi. Et le fait qu’il y ait Tyler Wellick dans cet épisode, accompagné de Mr. Robot et Elliott, je dois avouer que cela fait son petit effet. C’est encore une occasion pour la série de faire une sorte de retour aux sources jouissif. A la fin de cet épisode, Tyler en vient aussi à réaliser qu’il y a perdu peu importe ce qui pouvait lui donner un but dans la vie. Et quand il dit « Wherever we’re walking toward, it ends with death », il s’avère qu’il a raison. Pour lui en tout cas. Elliott en vient quant à lui à la conclusion qu’il pourrait bien mériter de mourir lui aussi, mais si il peut toujours sauver Darlene du même destin funeste, alors cela vaut le coup de poursuivre.

Cet épisode de Mr. Robot est étonnant mais aussi fascinant dans sa façon de faire. Nos trois personnages sont perdus et l’idée est intelligente, surtout dans sa construction. Nous sommes le soir de Noël, et forcément cela a un certain but. L’épisode aime passer de personnages en personnages, avec un vrai goût intéressant pour le rythme haletant de ces longues séquences étranges. Darlene a le destin le plus intéressant de cet épisode et aussi peut-être le plus fun. Elle commence sa nuit et semble prendre avantage d’un mec bourré dans un costume de Père Noël, tout cela pour que l’on se rende compte à la fin de l’épisode qu’il va très bien et que c’est Darlene qui avait besoin de quelqu’un à qui parler.

Si elle commençait la saison en cherchant un moyen d’oublier ses addictions à la drogue et à l’alcool, cet épisode vient faire un véritablement retour en arrière sur le personnage pour qu’elle prenne conscience de ses problèmes. Et enfin il y a Dom, clouée au lit, seule. Les discussions sont assez futiles mais montrent là aussi un problème dans l’esprit du personnage. Et ses scénarios qu’elle rêve imagine un monde où ses désirs se tournèrent votre une autre femme aussi seule qu’elle. Et si au premier abord tout cela est psychologiquement dépressif, l’épisode tourne le rêve en moment cauchemardesque. Cet épisode de Noël de Mr. Robot est donc très psychologique, cherchant à mener ses personnages sur le dernier chemin de la saison à sa façon. Si l’épisode brille c’est aussi par sa capacité à développer des dialogues fascinants, autour de choses qui ont un vrai poids. Car les personnages sont les éléments les plus importants et cela fonctionne très bien.

Cet épisode laisse cependant de côté le développement autour de la troisième personnalité d’Elliot que l’on ne connait pas encore, ni d’avancées sur les plans de Whiterose.

Note : 8/10. En bref, parfois la psychologie est ce qu’il y a de plus intéressant. Car ce sont ces personnages qui font la vraie force de Mr. Robot.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

paulwood 09/11/2019 17:59

Mr Robot : une longue série pleine d'émotion sur la solitude d'un jeune américain qui veut bannir l'individualisme généralisé, un tableau sur le crépuscule de la société américaine des écrans, un spectacle montrant ceux qui n'ont rien et ceux qui ont tout, dans la lignée du tout récent "Joker".