Critiques Séries : Stumptown. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Stumptown. Saison 1. Episode 3.

Stumptown // Saison 1. Episode 3. Rip City Dicks.


Colbie Smulders est vraiment une sorte de remède anti-gueule de bois. Je ne sais pas pourquoi mais même son héroïne a des problèmes d’addictions, je dirais que cette série représente ce que j’aime dans les séries policières. Au départ ce n’était pas top, mais on se laisse facilement prendre au jeu, en grande partie grâce à cette héroïne dysfonctionnelle. Cet épisode prouve aussi que la série a des choses fun à raconter. Ce n’est pas forcément brillant, mais suffisamment sympathique pour laisser une bonne impression. De plus, cet épisode place ses pions pour ce qui nous est promis la semaine prochaine donc la preuve que Stumptown installe aussi des intrigues plus durables que de simples cas de la semaine bricolés ici et là.

L’épisode laisse donc échapper quelques informations sur les parents de Dex et de faire évoluer l’histoire autour du passé de Grey. De plus, on passe plus de temps avec Sue Lynn Blackbird, ce qui permet aux scénaristes d’installer un peu mieux son personnage. Tout cela est une très bonne nouvelle mais la série ne fait pas forcément évoluer grand chose quand on réfléchit de plus près une fois l’épisode terminé. On sent que les scénaristes sont timides à l’idée d’abattre toutes leurs cartes (alors qu’ils ont un matériel d’origine qui pourrait leur permettre de le faire sans manquer trop d’inspiration). Mais globalement, « Rip City Dicks » représente plus ou moins ce que l’on voit depuis le premier épisode, avec le côté amusant des balades en voiture avec Dex. Colbie Smulders s’amuse et c’est là aussi un élément important, bien que l’ensemble semble encore se chercher.

La plupart de cet épisode se concentre sur Dex travaillait avec un détective privé du coin nommé Artie Banks dans le but d’avoir les heures de stage nécessaire pour avoir sa licence. L’idée de nous coltiner l’héroïne avec ce personnage permet de créer une dynamique intéressante qui apporte aussi un peu d’air frais à la série, sans pour autant le chambouler non plus. Si Stumptown fait des efforts pour nous donner l’envie de revenir, j’espère juste qu’ils ne vont pas mettre trop de temps à nous révéler plus d’informations sur le passé des personnages car c’est aussi l’un des problèmes pour le moment que l’on rencontre : la série créée l’illusion mais une fois l’épisode terminé, la magie retombe un peu trop rapidement.

Note : 5/10. En bref, c’est fun mais il va falloir faire démarrer réellement la magique rapidement.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article