Critiques Séries : Treadstone. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Treadstone. Saison 1. Pilot.

Treadstone // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Qui a vu les films Jason Bourne connait Treadstone, le programme dans lequel Jason Bourne a été entrainé et créé. C’est Tim King (Heroes, Touch, Dig) qui s’est chargé de la création de cette nouvelle série. Si l’ensemble reste plutôt divertissant et fun, je dirais que la série a du mal à sortir du lot. Disons que la dernière fois que les producteurs ont tenté d’élargir l’univers de Jason Bourne sans Matt Damon ce n’était pas la plus belle réussite du monde. Le film de 2012, « The Bourne Legacy » avec Jeremy Renner dans le rôle titre, n’était pas spécialement brillant. Et alors que Matt Damon n’est de nouveau pas très intéressé à l’idée de retourner dans la peau de Bourne, alors les producteurs tentent de tourner autour de lui. Cette fois-ci en racontant les origines de l’opération Treadstone. Les deux époques dans lesquelles cette série se déroule apportent des éléments supplémentaires à la franchise qui ne sont pas spécialement nécessaires pour autant non plus.

Pour autant, malgré ses défauts inhérents au fait que Treadstone appartient à cette franchise là, je dirais que la série est efficace. Il y a suffisamment d’action et de scènes d’espionnage qui peuvent faire de cette série un joyeux divertissement.

Une série prequel de la franchise Jason Bourne qui s'intéresse aux origines d'Opération Treadstone, le programme de conversion secret de la CIA qui a façonné Jason Bourne.

Tout commence dans les années 70 dans le Berlin est, où un soldat américain est entrainé et subit un lavage de cerveau afin de tuer sur demande. Le coup de « Frère Jacques » me l’a donné dans la tête mais la série suit par la suite un schéma plus simpliste et moins complexe. Disons que Treadstone semble aussi chercher à parler à ceux qui n’ont pas vu les films. L’ensemble reste suffisamment efficace pour donner l’envie de poursuivre l’aventure au delà de ce premier épisode, mais j’aurais préféré qu’ils fassent quelque chose de moins éparpillé. Le fait que cela se déroule sur deux époques (de nos jours et dans les années 70 n’est pas ce qu’il y a de mieux).

Ce sont donc les lieux et les personnages qui font pour le moment tout l’intérêt de Treadstone. L’ensemble a parfois du mal à tenir la route durant ce premier épisode (notamment la fin qui n’est pas brillante) mais il y a des idées. Si l’on compare Treadstone aux dernières séries d’espionnage, celle-ci est loin d’être aussi fun que Killing Eve notamment. La série a besoin d’ajouter de la complexité à son récit, mais aussi de travailler un peu mieux ses intrigues pour les rendre attachantes. Il manque pas mal de choses mais Treadstone a du potentiel et je pense que c’est ce qu’il faut peut-être faire : attendre.

Note : 5/10. En bref, j’ai envie d’en voir plus avant de me faire une idée globale sur la série.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article