Critiques Séries : Why Women Kill. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : Why Women Kill. Saison 1. Episode 7.

Why Women Kill // Saison 1. Episode 7. I Found Out What the Secret to Murder is: Friends. Best Friends.


Alors que l’on s’approche à grands pas de la fin de la saison, je suis vraiment curieux de voir comment cela va se jouer. Et surtout voir qui va tuer ces maris, car cela peut être n’importe qui dans l’univers de Why Women Kill, plus le temps passe. Dans cet épisode, la série décide de changer un peu la donne, à la fois dans les années 60 mais aussi dans les années 80.

Dans les années 60, les choses deviennent de plus en plus compliquées. Si le mystère de la mort de la fille de Beth Ann et Rob est encore quelque chose qui traine dans les parages (après que l’on ait appris dans l’épisode précédent que Beth Ann était responsable), et April est enceinte. Tout cela se révèle au moment où Beth Ann a presque réussi à faire en sorte que Rob quitte April. Les choses deviennent donc plus intéressantes mais je me demande ce que Why Women Kill compte faire. Et quand Beth Ann semble prête à tout dire sur le fait qu’elle connait April, elle va finalement choisir de mentir et dire qu’elle a un cancer. Je trouve les idées de Marc Cherry tordues mais dans le bon sens du terme et j’ai hâte de voir ce qu’il a encore en stock pour nous.

Dans les années 80, Simone et Karl sont maintenant d’accord sur la façon dont ils doivent vivre leurs amourettes. Simone passe son temps avec Tommy et Karl avec Hector. Sauf que l’histoire devient de plus en plus compliquée avec Tommy alors que la mère de ce dernier pense que son fils est tombé dans la drogue (alors qu’au fond, ce n’est pas du tout le cas). J’aime bien les retournements de situation qui ne cessent de me rappeler Desperate Housewives et dans le bon sens du terme. Finalement, même si Why Women Kill a été très longue a démarrer, elle s’est trouvée depuis trois épisodes un rythme de croisière vraiment plaisir. Cette partie de la série m’amuse toujours autant, en plus de créer des rebondissements qui changent de ce que l’on pouvait imaginer au départ.

Sauf que l’on apprend aussi que Karl est malade et atteint du VIH. Je trouve que c’est une histoire intéressante qui pourrait donner lieu à des rebondissements intéressants. Il nous reste maintenant l’intrigue la plus ennuyeuse de la saison : celle de nos jours. Je me demande ce que la série compte faire même si le fait que Taylor découvre que son mari continue de prendre de la drogue. Et il en prend beaucoup. Si le coup de la coke dans le coffre était amusant deux minutes, c’est une partie de l’épisode qui m’a complètement ennuyé.

Note : 6/10. En bref, même si Why Women Kill reste bonne sur ses deux tiers, le dernier tiers se déroulant dans le présent redevient ennuyeux.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article