Critiques Séries : Why Women Kill. Saison 1. Episode 9.

Critiques Séries : Why Women Kill. Saison 1. Episode 9.

Why Women Kill // Saison 1. Episode 9. Twist After Twist.


Why Women Kill est un vrai guilty pleasure. La série a eu énormément de mal à se lancer mais maintenant, la plupart des intrigues trouvent enfin quelque chose de solide à nous raconter alors que le dénouement arrive. Chaque période a son petit moment sympathique et des révélations qui vont permettre de faire avancer l’histoire drastiquement. Twist sur twist, l’épisode change alors un peu la donne et change les perspectives de la série.

Dans les années 60, Beth Ann va conduire April chez le docteur afin de lui mettre des doutes sur Rob dans la tête. Beth Ann décide alors de prendre ses affaires et de quitter Rob sauf qu’elle va découvrir que ce n’est pas elle qui est responsable de la mort de sa fille mais l’ancienne maitresse de Rob qui avait laissé le portillon ouvert. Et Rob était au courant de ça. Ce retournement de situation est amusant et surtout terrible, mais permet de lancer enfin les hostilités pour Beth Ann. Alors que Rob savait tout cela et avait alors tout remis sur le dos de Beth Ann, je me demande ce que cette dernière va bien pouvoir faire pour se venger qui conduira forcément à la mort d’un personnage. Ce que l’on ne sait toujours pas vraiment c’est qui est mort dans les années 60. Car Why Women Kill et Marc Cherry sont encore capables de nous offrir des twists sur twists dans le dernier épisode.

Dans les années 80, maintenant que Naomi sait que son fils couche avec Simone, elle décide de ruiner la petite vie tranquille de Simone et Karl, notamment en révélant l’homosexualité de Karl et la maladie de ce dernier. Naomi cherche à rendre la vie de Simone horrible, ce qui est amusant, mais qui risque aussi de changer avec le cliffangher. Si Naomi semble vouloir tuer Simone (après que son fils ait décidé de l’abandonner pour Simone), je suis sûr et certain que la suite sera sympathique. Peut-être car Simone ne va pas mourir (ce qui serait dommage, c’est notre Gabriella Solis de Why Women Kill). La relation entre Simone et Karl est une vraie relation complice mine de rien. Au delà de l’épreuve d’avoir découvert l’homosexualité de son mari, et sa maladie, Simone est derrière lui et vice versa. Je me demande donc si le mort à attendre n’est pas Karl et qu’il va décéder de sa maladie.

En 2019, Jade continue de faire son petit bout de vie avec Eli (alors que ce dernier se prépare pour un rendez vous avec Scorcese - qui n’est pas avec Scorcese mais Taylor bien entendu). On en apprend un peu plus sur Jade dans un twist digne des pires épisodes de Desperate Housewives mais de façon très étrange, ça fonctionne très bien. Je ne m’y attendais pas du tout et ce même si je savais que Jade cachait quelque chose. Au final, Why Women Kill continue de développer des histoires fortes avec des personnages qui se réveillent parfois un peu trop tard mais ce guilty pleasure continue de m’amuser.  

Note : 6.5/10. En bref, twists sur twists Why Women Kill se révèle être un bon guilty pleasure.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article