Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 16. Episode 8 (350e épisode)

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 16. Episode 8 (350e épisode)

Grey’s Anatomy // Saison 16. Episode 8. My Shot.


Le plaidoyer de Bailey pour Meredith est sûrement tout ce que l’on pouvait espérer voir dans ce 350ème épisode de Grey’s Anatomy. Ce qui est parfait dans cet épisode c’est qu’il fait référence à Meredith et tout ce qu’elle a vécu durant les seize années de la série. Alors que Meredith est face au conseil médical qui doit décider de son futur en tant que médecin, elle doit alors faire face à ce qu’elle a vécu et ce n’est pas toujours très facile pour elle.

Grey’s Anatomy aime mettre en scène les évènements au bon moment et je pense que ce 350e épisode était le parfait moment pour le faire. C’est donc ici un épisode dédié à l’avenir de Meredith. Si le dénouement est facile ce n’est pas tant ça qui était le plus important mais la façon de venir à bout de cette histoire. Grey’s Anatomy veut faire de cet épisode un épisode qui rend hommage à Meredith et la façon dont cette dernière s’est toujours relevée de situations rocambolesques ou des situations les plus touchantes de sa vie. Comme la mort de Derek, l’homme de sa vie par exemple. L’épisode sait alors être émouvant sans tomber pour autant dans un pathos ennuyeux. C’est même tout le contraire. Grâce à des images des saisons précédentes, Grey’s Anatomy permet aussi de rappeler la mort de Derek au travers de celui qui n’a pas pu le sauver. Un moment fort qui restera sûrement comme l’un des plus forts de la saison.

Les scénaristes de Grey’s Anatomy aiment aussi parler du système médical américain en faisant une critique intelligente. Car si l’humain est important dans cette série, il y a aussi tout l’aspect financier qui entre en ligne de compte par rapport à la fraude aux assurances. Je trouve cependant dommage que cela n’ait pas été aussi soigné que le passé de Meredith ici. Peut-être que les scénaristes n’avaient pas le temps ou alors qu’ils prendront plus de temps pour parler de ces problèmes là dans de futurs épisodes cette année. L’épisode aime les références et va au delà de Derek. Nous avons une lettre de Cristina (et je me demande si ce n’est pas elle que les producteurs veulent faire revenir dans la série tant sa présence ici plane depuis le début de la saison). Après un SMS, une lettre. Mais la série aime aussi rappeler aux téléspectateurs tous les personnages que l’on n’a jamais oublié au fond de nous, tout en mettant aussi en avant les patients, rendant cet épisode presque hommage à la série dans son intégralité sans pour autant trop rester dans le passé non plus.

Dommage également que la relation entre Meredith et Alex ne soit pas mise à profit ici car Grey’s Anatomy aurait réellement pu faire quelque chose. En cherchant à délivrer un épisode qui permet de célébrer Meredith, Grey’s Anatomy ne pouvait pas faire mieux ici. Un épisode tout mignon, tout émouvant et qui délivre tout ce que j’attends de la série chaque semaine.

Note : 7/10. En bref, un épisode réussi de Grey’s Anatomy.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article