Critiques Séries : His Dark Materials : À la croisée des mondes. Saison 1. Episode 1.

Critiques Séries : His Dark Materials : À la croisée des mondes. Saison 1. Episode 1.

His Dark Materials : À la croisée des mondes // Saison 1. Episode 1. Lyra’s Jordan.


Vous vous souvenez peut-être de A la croisée des mondes, qui devait lancer toute une série de films et qui finalement n’aura été qu’un flop. Sauf que BBC et HBO ont décidé d’adapter la trilogie de livre de Philip Pullman en série, un périlleux exercice qui de ce que l’on voit dans ce premier épisode fonctionne bien. « The Golden Compass », le premier film (et le seul produit) n’avait pas été un vrai succès, sans parler de tous les problèmes qu’il a subit. Mais His Dark Materials est une occasion de donner vie à nouveau à cette histoire qui, dans les livres, est tout simplement fascinante. Adaptée par Jack Thorne (Monstre sacré, Wonder), la série nous embarque alors rapidement dans son univers sans prendre de pincettes. Mais l’une des forces de ce premier épisode est de prendre son temps pour installer chacun des protagonistes tout en développant continuellement l’univers de celle-ci.

His Dark Materials puise ici l’une de ses plus grandes forces dans le côté familier du livre de départ. Le but est ici de lancer la quête qui va suivre et bien que Jack Thorne ait ajouté quelques éléments (sûrement pour tenir une saison), cela n’en reste pas moins passionnant. L’épisode peut alors se concentrer sur Lyra, sans donner l’impression que son histoire est bâclé.

Courageuse et futée, Lyra se retrouve embarquée dans une folle aventure dans les contrées du Nord, à la recherche de son meilleur ami disparu. Pourquoi cette jeune fille orpheline, élevée dans l'atmosphère austère et confinée du prestigieux Jordan College, fait-elle l'objet de tant d'attentions ? Serait-elle investie d'une mystérieuse mission ? Sur les traces de ravisseurs d'enfants aux motivations obscures, Lyra va faire d'étonnantes rencontres et surmonter de multiples dangers...

Bien entendu, on peut se dire que c’est dommage que His Dark Materials ne soit pas totalement raconté de la perspective de Lyra comme le livre, mais il y a certaines de ses aventures qui sont attachées à tout cet univers et qui sont bien fichues. His Dark Materials est une aventure complexe avec énormément de choses à raconter, et pas seulement sur Lyra, mais aussi sur cet univers entre deux mondes. Celui des humains et celui des daemons (où les âmes humaines sont perceptibles au travers d’animaux).

His Dark Materials veut aussi nous présenter d’autres personnages ici qui ont tous leur importance. Lyra dans un premier temps mais aussi son oncle Lord Asriel, et Mrs. Coulter. Dafne Keen est plutôt bonne sous les traits de la jeune Lyra, ce qui rend rapidement son personnage attachant et crédible. James McAvoy (X-Men Apocalypse, Split) est quant à lui parfait sous les traits de Lord Asriel. Je dois avouer que j’ai toujours aimé cet acteur et sa présence ici est rassurante. De même que celle de Ruth Wilson (Luther). Reste donc à voir comment cela compte évoluer car cette introduction donne clairement envie de voir la suite.

Note : 7/10. En bref, fidèle adaptation qui respecte bien l’univers, et qui donne envie de se plonger dans la suite des aventures de nos personnages.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article