Critiques Séries : His Dark Materials. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : His Dark Materials. Saison 1. Episode 3.

His Dark Materials // Saison 1. Episode 3. The Spies.


Si His Dark Materials reste une très jolie série, je dois avouer que cet épisode ne m’a pas autant fait vibrer que les deux précédents. La révélation de cet épisode autour de Mrs. Coulter n’est pas spécialement surprenante. Les choses continuent d’évoluer autour de Lyra dans le but de faire avancer l’histoire, elle reste tout de même un peu coincée dans cet épisode au milieu d’une histoire qui attend la suite pour réellement avancer. Le but est donc de nous révéler qui sont les vrais parents de Lyra, sauf que ce n’est pas spécialement la révélation que j’attendais tant ce n’est pas le secret vraiment exceptionnel que His Dark Materials pouvait nous raconter ici. Je pense que la série aurait très bien pu nous le révéler plus tôt sans en faire un flan.

L’autre problème ici c’est que Lyra est éparpillée dans tous les sens et que l’on attend donc que quelque chose se passe. Fort heureusement pour nous, les décors de la série sont beaux, Ruth Wilson est toujours excellente, mais il m’a manqué un élément supplémentaire qui aurait sûrement pu permettre à l’épisode de sortir des sentiers battus. D’autres personnages prennent en main l’action mais ne font pas évoluer l’histoire de la série de façon drastique non plus. Bien que la série donne un peu plus d’informations sur les agissements de Lord Boreal dans l’autre monde (cherchant à traquer la même personne que Asriel), mais les personnages errent un peu au milieu d’un épisode statique qui ne semble pas faire évoluer quoi que ce soit dans cet univers.

Et c’est dommage car les deux épisodes précédents faisaient l’inverse et ce ralentissement soudain est problématique. Tony et Benjamin sont en mission espionnage dans l’appartement de Mrs. Coutler sauf que cela n’a pas vraiment de but non plus et cela ne nous aide pas à en apprendre vraiment plus sur le personnage. C’est assez peu clair aussi à ce moment de la saison si Lyra ne dit pas aux gyptians le fait qu’elle a vu une machine sur des plans car elle ne leur fait pas confiance ou alors si c’est une omission du scénario. Ruth Wilson reste donc l’élément le plus intéressant de His Dark Materials à ce moment là de la saison, ce qui est légèrement problématique pour bien des raisons. Mais au moins, on quitte enfin Londres et Lyra trouve un certain havre de paix ce qui laisse l’aventure voguer tranquillement (mais sûrement ?).

Note : 4.5/10. En bref, un épisode ennuyeux par moment qui ne fait jamais réellement évoluer l’histoire pendant que Ruth Wilson reste l’élément le plus palpitant de la série.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article