Critiques Séries : Mr Robot. Saison 4. Episode 8.

Critiques Séries : Mr Robot. Saison 4. Episode 8.

Mr Robot // Saison 4. Episode 8. Request Timeout.


Cette semaine, ce n’est pas tant Elliot qui nous intéresse mais Dom et Darlene. A la fin de l’épisode précédent, Janice entrait dans l’appartement après que les deux personnages se soient mis d’accord pour ne pas aller plus loin. Janice est un personnage complètement timbré et je trouve qu’elle apporte un truc en plus à cet épisode. Disons qu’il y a de l’action étonnante qui fonctionne de façon intelligente. Elle a menacé de mort toute la famille de Dom (même des gens éloignés) et je trouve ça fascinant car la façon dont Janice donne le la dans l’épisode, elle apporte une vraie menace palpable. Notamment quand elle décide d’enfoncer un couteau dans un poumon de Dom et la laisse alors agoniser au sol. Sauf que la relation entre Dom et Darlene donne elle aussi quelque chose d’intéressant ici. Il y a une vraie force que l’épisode fait ressortir qui créé un vrai lien entre les deux personnages.

On ne sait pas si Dom va s’en sortir (il faudra attendre le prochain épisode), mais étant donné que c’est la fin de la série qui arrive, « fuck it ». Sam Esmail continue de nous surprendre dans sa façon de gérer les intrigues de cette dernière saison, jonglant entre les personnages de façon terriblement efficace. Si après l’épisode précédent créé comme une sorte de pièce de théâtre en 5 actes je m’attendais à un épisode comme celui-ci, alors là j’aurais été sur les fesses une fois de plus. L’intervention de Janice permet aussi de justifier le temps que l’on a passé avec Deegan, le gangster irlandais qui était une sorte de distraction jusqu’à cet épisode. Car son appel est une occasion en or de renverser la balance au détour de dialogues bien ficelés. Tout cela prouve aussi que Mr Robot sait comment diriger ses intrigues de façon intelligente tout en créant de belles surprises.

En parallèle nous suivons les aventures intérieures d’Elliot et sa façon de gérer son autre personnalité : Mr Robot. La façon dont on en vient à l’issue de l’épisode est là aussi intéressante et j’apprécie que la série n’ait pas décidé de concentrer l’épisode là dessus car le précédent avait déjà fait une bonne partie du boulot. Cela permet donc de gagner en dynamisme en se concentrant sur les autres personnages et le résultat est terriblement touchant et efficace. Les émotions gagnées à la fin de l’épisode précédent sont donc toujours palpables ici. Et ce dernier échange entre les deux personnages était parfait, comme ce que l’on peut attendre d’une série comme celle-ci.

Note : 9/10. En bref, je suis encore estomaqué de la façon dont Mr Robot sait briller.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article