Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 4. Episode 7.

Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 4. Episode 7.

Mr Robot // Saison 4. Episode 7. Proxy Authentication Required.


Cet épisode de Mr Robot était clairement l’un des plus importants de cette dernière saison. L’enlèvement d’Elliot à la fin de l’épisode précédent était une occasion de briser la chaîne et changer la donne. Mais pourquoi Fernando Vera, l’accro au crystal-meth a pris autant de temps pour confronter Elliot ? Il est là depuis un sacré bout de temps alors pourquoi attendre maintenant pour aller à sa rencontre ? Il devait être prêt. La série s’amuse alors de façon intelligente avec les personnages et délivre parmi les meilleures lignes de dialogue de la saison. Si Mr Robot est capable d’être aussi efficace avec les dialogues que sans dialogues (4.05), elle prouve ici qu’elle est au sommet de son art. Je dirais que c’est l’un des épisodes les plus nuancés que Mr Robot nous ait proposé de toute son histoire, qui n’a guère l’envie de chercher à être drôle ou redoutable, qui délivre son histoire en plusieurs éléments tous plus fascinants les uns que les autres.

Pourtant, on pourrait dire qu’il y a des défauts sauf que l’exécution est millimétrée et intelligente, permettant de découdre petit à petit ce que l’épisode veut conter autour des personnages. Et notamment Elliot qui est la pièce maîtresse ici, ce qui laisse le reste des personnages dans un coin pour le moment. C’est aussi une occasion de remettre Mr Robot au coeur même de l’histoire après l’avoir laissé dans le rôle de sidekick cette année. Mais dans ce genre d’épisodes, avec autant d’éléments palpitants et efficaces, j’ai envie de dire au créateur d’en garder un peu pour la fin de la série. Car cet épisode délivre aussi de l’émotion, à sa façon, mais de façon tellement fascinante que l’épisode ne lâche jamais le téléspectateur des yeux.  

Bien que l’épisode soit prévisible, je dirais que Mr Robot est suffisamment intelligente pour ne pas faire des révélations l’élément maitre de l’épisode. Au contraire, même si la révélation est importante, c’est la façon de faire qui est la chose la plus fascinante. D’autant plus qu’il est important pour le scénario que le téléspectateur comprenne tout avant même que Elliot ne le sache. La thérapie entre Krystal et Elliot apporte donc de belles surprises et change aussi un peu la dynamique apportée cette année. Cela permet de confronter le héros face à quelque chose de plus humain qu’un ordinateur. Certes, Mr Robot a toujours été forte pour humaniser à sa façon la technologie (notamment en impliquant le fait que cette dernière nous modifie et nous fait aussi).

Le découpage de l’épisode, comme au théâtre, en 5 actes, est là aussi fascinant. Au delà de l’émotion finale qui se dégage de l’épisode, c’est vraiment une occasion de jouer avec les performances de chacun. Même de Christian Slater. Le but est clair : mieux cerner la personnalité du héros et surtout lui donner une émotion qu’il n’avait pas vraiment eu encore jusqu’à présent.

Note : 10/10. En bref, pfiou il fallait le sortir celui là.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

adrien chauveau 19/11/2019 01:13

Salut delromainzika,

Saison1 épisode 1, premier hack d'Eliott dans le coffee shop, ceci explique cela? un net 10/10. Super article aussi, merci!

Elliot 20/11/2019 06:09

Whaou le final au debut j ai detester varga a la fin je l ai aimé et paf sans que je mit attendent j ai detester la psy.