Critiques Séries : The Morning Show. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : The Morning Show. Saison 1. Episode 4.

The Morning Show // Saison 1. Episode 4. That Woman.


Dans ce nouvel épisode, The Morning Show décide de parler d’un sujet assez sensible aux Etats-Unis : l’avortement. Quand Bradley révèle qu’elle a avorté quand elle était plus jeune en direct à la télévision, alors la série décide aussi de ne pas rester trop statique mais de parler aussi de politique. « That Woman » est aussi une occasion de voir les coulisses de la première semaine de Bradley aux côtés d’Alex.

Tout le monde sait que les audiences sont importantes pour a peu près tous les networks mais est-ce que Cory se soucierai des audiences de The Morning Show si il était viré ? Pas sûr. La série décide donc de développer aussi un peu mieux l’histoire des productions de l’émission et des gens qui sont derrière la chaîne. Bradley est le personnage le plus authentique et le plus intriguant de The Morning Show mais elle n’est pas aussi intelligente que la série veut que l’on pense qu’elle est réellement. Quand elle dit qu’elle ne sait pas pourquoi elle a révélé qu’elle a avorté en direct, je comprend que Bradley n’est peut-être pas la petite fille première de la classe, car elle n’est peut-être pas aussi intelligente que la série veut qu’elle soit, ou en tout cas que Alex et cie veulent qu’elle soit.

L’introduction d’un élément aussi politique que l’avortement est une occasion en or de révéler un peu plus les intentions de The Morning Show. Même si encore une fois ce n’est pas du Aaron Sorkin, je trouve les scénaristes suffisamment intelligents pour rendre le tout attachant et efficace. Car toutes les répercussions de cette aventure jusqu’à la fameuse interview donnent ici tout ce que l’on peut attendre de la part de cette série. Lors de son interview, elle est capable de prouver qu’elle a sa place dans The Morning Show et surtout qu’elle est aussi capable de prendre des décisions justes. S’ajoute à cela des intrigues #MeToo dans la série. Bradley risque sa place en cherchant à savoir qui savait pour le comportement de Mitch mais là aussi on retrouve la Bradley du premier épisode, qui n’a pas peur de mettre les mains dans le cambouis. Je dirais que ce quatrième épisode est beaucoup plus intriguant que les trois précédents et mieux écrit, en grande partie car il se concentre plus sur Bradley. Reese Witherspoon est la vraie star de The Morning Show, pas Jennifer Aniston (ou Steve Carrell).  

Note : 7/10. En bref, la série s’améliore autour d’un personnage qui se dévoile petit à petit.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article